Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :   Après la condamnation des quatre ressortissants italiens, Adou Richard menace les trafiquants de stupéfiants
 

Côte d'Ivoire : Après la condamnation des quatre ressortissants italiens, Adou Richard menace les trafiquants de stupéfiants

 
 
 
 10426 Vues
 
  6 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 04 février 2021 - 20:06

Adou Richard-Christophe


Adou Richard-Christophe, Procureur de la République estime que la condamnation mardi dernier des quatre ressortissants italiens doit servir de leçon aux auteurs d'infractions à la législation sur le trafic et l'usage illicite des stupéfiants et le blanchiment de capitaux.


Dans un communiqué transmis à KOACI, le Procureur de la république réaffirme que les auteurs desdites infractions seront activement recherchés et appréhendés par ses services afin de leur faire subir la rigueur de la loi pénale.


Ci-joint quelques extraits du communiqué de Adou Richard-Christophe qui fait un bref rappelle des faits qui ont permis d'appréhender les quatre ressortissants italiens et leur complice ivoirienne acquittée au cours de la procédure.


 

"Le 17 septembre 2018, les services douaniers du Port de Santos au Brésil saisissaient 1,19 tonne de cocaïne soigneusement dissimulée à l'intérieur de rouleaux en acier de plusieurs engins lourds de type CATERPILLAR, éventrés à cet effet. Ces engins devaient être embarqués sur un navire pour être déchargés au Port Autonome d'Abidjan en Côte d'Ivoire. L'analyse des documents afférents à ces engins révélait que ceux-ci avaient été commandés par la société AGL basée à Abidjan, Cocody-Les Deux Plateaux. Une enquête, au nom de code « Operation Spaghetti », a été menée sur plusieurs mois. Elle a nécessité, conformément à la convention des Nations Unies du 15 novembre 2000 sur la criminalité transnationale, une étroite coopération des services de police ivoiriens avec les services de police étrangers, notamment français, italiens et brésiliens. Elle a permis de découvrir que les associés de la société AGL, de nationalité italienne, étaient en relation avec un fonctionnaire de police de nationalité ivoirienne et que leur activité consistait à introduire de la cocaïne en Côte d'Ivoire lors de l'importation d'Amérique latine, d'engins de chantier de type CATERPILLAR. Cette drogue était par la suite reconditionnée et réexportée en Italie, incrustée dans des morceaux de bois. Cinq personnes ont été interpellées dans le cadre de la procédure. Il s'agit des nommés :


-   Angelo ARDOLINO, 57 ans, Italien, Gérant d'AGL ;

-   Antonio CUOMO, 54 ans, Italien, Directeur technique d'AGL ;

-   Vincenzo GIULIANO, 62 ans, Italien, Restaurateur ;

-   Guiseppe RAMAGLIA, 46 ans, Italien, Directeur de société ;

-   Véronique DION, 43 ans, Ivoirienne, Fonctionnaire de Police.


Le Juge d'Instruction saisi par le Parquet, après la clôture de son information judiciaire, a renvoyé les mis en cause devant le Tribunal Correctionnel pour y être jugés conformément à la loi. Le Tribunal Correctionnel vidant sa saisine le 02 février 2021, après avoir relaxé Dame DION Véronique pour délit non établi, a déclaré les quatre (04) autres prévenus coupables des faits de Trafic international de stupéfiants, notamment de Cocaïne, de Blanchiment de capitaux, de détention illégale d'armes à feu et de munitions de la première catégorie et d'association de malfaiteurs. En répression, le Tribunal les a condamnés à une peine d'emprisonnement de 20 ans et à cent millions (100.000.000) de francs CFA d'amende. Il a été en outre prononcé à leur encontre, la confiscation au profit de l'État de Côte d'Ivoire, de tous les biens meubles et immeubles leur appartenant, évalués à plusieurs milliards de francs CFA.


Le Procureur de la République rappelle que les infractions à la législation sur le trafic et l'usage illicite des stupéfiants et le blanchiment de capitaux ne sauraient rester impunies. Il voudrait indiquer que les auteurs desdites infractions seront activement recherchés et appréhendés par ses services afin de leur faire subir la rigueur de la loi pénale".


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  6 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Après la condamnation des quatre ressortissants italiens, Adou Richard menace les trafiquants de stupéfiants
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
couly
hmm hmm quand on sait que, dans le monde entier, le trafic de drogue est géré par les tenanciers des pouvoirs des pays.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Zezeto
Adou avant je t'aimais bien. Mais comment tu peux menacer des traficants de drogue et mettre en liberté des auteurs d'actes terroristes ayant entraîné la mort de plus de 200 ivoiriens? Le pire a été ton mutisme depuis leurs libérations, Toi qui es pourtant tjr prompt à communiquer sur ces dossiers là. Le comble est que ces derniers, je parle bien évidemment d'affi et Guikahue, sont tous candidats aux législatives. Donc vous abandonnez les charges contre eux? Sont-ils au dessus des lois? Vous êtes sérieux de vous moquer ainsi de nos parents morts pour avoir voulu simplement voter? Je suis extrêmement déçu de votre justice sélective et quand je te vois encore arguer sur l'existence d'une justice en CI, j'en rage. Toi et ouattara avez déçu bcp des nôtres. Sachez que Dieu vous voit et va faire le palabre de mes parents. Allons seulement
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
BenMar87
On verra...
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Ziegler
Félicitations aux enquêteurs, aux magistrats de siège et aux magistrats debout qui ont pu démêler cette affaire. Vendeurs de cocaïne = vendeur de la mort.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Mais où est passé notre post de vérité ici ?
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Faut pas distraire le peuple ici. Y'a des menaces plus sérieuses avec les affi, guikahuette et mabri qui par leurs actions ont causé la mort de 87 personnes et ont perpétré des tentatives de déstabilisation de l'état. Voici de vrais criminels en roue libre promu par le nouveau président devenu mangeur de cola. Même si nous sommes dans un système judiciaire qui tourne à la vitesse du président mangeur de cola faut pas insulter nos intelligences avec tes clowneries...
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Mariatou Koné hérite du ministère aux 1000 milliards, coup dur pour Kandia Camara ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Pour son premier Gouvernement, Patrick Achi a t-til eu les coudées fr...
 
1231
Oui
33%  
 
2363
Non
64%  
 
110
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement