Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Grogne à Songon-kassemblé, un conflit foncier oppose une cadre du Rhdp et des chefs de famille, le chef de l'Etat interpellé
 

Côte d'Ivoire : Grogne à Songon-kassemblé, un conflit foncier oppose une cadre du Rhdp et des chefs de famille, le chef de l'Etat interpellé

 
 
 
 6411 Vues
 
  3 Commentaire(s)
 
 Il y a 5 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 12 février 2021 - 10:59

Songon-kassemblé (Ph KOACI)


La grogne continue de s'accentuer à Songon-kassemblé ,(ndlr: village situé dans la commune de Songon) dans le district d'Abidjan entre plusieurs détenteurs de droits coutumiers et une ONG qui aurait pour marraine une cadre du Parti au pouvoir.


La pomme de discorde, une parcelle de plus de 10 hectares, mitoyenne du site des logements sociaux, dont les responsables de l'ONG revendiqueraient la propriété là où la Direction de la Topographie et de la Cartographie (DTC), elle reste certifiée que la parcelle en question n'est point frappée de servitude et ne figure aucunement sur le domaine de l'Etat.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


Du moins, c'est ce qu'apprend KOACI, de sources proches du dossier. Et un document de la DTC, produit suite à des travaux de vérifications des limites de la parcelle de 52.020 m2 appartenant à la famille Afiedo et référencé N° 001427/MCLAU/DGUF/SAS/FD/NAJ du 25/04/2019 achève de clarifier cette situation conflictuelle. 


"La parcelle n’est pas incluse dans les sites retenus pour les aménagements fonciers de l’Etat", peut-on lire dans le document ministériel.


 

Ce qui a suscité le courroux des détenteurs de droits coutumiers du village de Songon-kassemblé, c'est une convocation adressée à l’endroit l'un des chefs coutumiers de la parcelle de 10 hectares par la section de recherche de la gendarmerie nationale du d'Abidjan-plateau, en date du 14 janvier 2021, sur instruction du tribunal de Yopougon.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


Face à cette situation qu'ils ont qualifiée, d'anormale et frustrante, les chefs de famille concernés par l'affaire sont montés au créneau pour dire leur ras-le-bol.


"Un des nôtres et propriétaire terrien, dont monsieur Koutouan Simplice a été entendue sur convocation de la section de recherche de la brigade de recherches de la gendarmerie d’Abidjan-plateau, en date du 14 janvier 2021. A l'audition, les agents enquêteurs ont promis venir sur le terrain ici avec des témoins oculaires et monsieur Traoré Mefoua, un représentant du ministre de la construction afin qu’on sache qui de la dame en question et nous, sont les vrais détenteurs. 


Depuis une semaine, les propriétaires terriens que nous sommes, avec des acquéreurs, avons pris toutes les dispositions pour attendre cette visite de terrain. Aujourd’hui, cela fait trois semaines que nous les attendons sans suite. Aussi, vu que malgré les assurances de la direction de la cartographie et de la topographie que les parcelles que nous détenons ne sont point frappées de servitude et qu'à l'opposé des personnes continuent d'affirmer que l'Etat de Côte d'Ivoire le leur aurait attribué, nous appelons à l'implication personnelle du ministre de la construction dans cette affaire pour que justice soit faite parce que nous sommes fatigués d'être emmerdés.», ont confié, des propriétaires domaniaux. 


Résolus à toute confrontation de preuves avec leurs adversaires, ces chefs de famille et acquéreurs, ont dans la foulée, appelé le gouverneur Ministre Beugré Mambé, le ministre de la construction ainsi que le chef de l’Etat à une implication personnelle sur le dossier aux fins d'établir la justice. 


 

Même si son nom figure pour l'heure sur aucun document et que nous tenterons de clarifier par la suite, à Songon-kassemblé, tous s'accordent qu'une cadre Rhdp, transfuge du PDCI et épouse d'un haut magistrat, dont nous tairons pour l'heure le nom, reste l'adversaire en question des chefs de famille.


Pendant que nous mettions sous presse, nous apprenons que la rencontre tant attendue entre les enquêteurs de la section de recherches de la gendarmerie nationale d'Abidjan-plateau en compagnie des sachants de l'affaire et des chefs de famille et acquéreurs serait prévue, sauf un changement de dernière minute demain samedi 13 février 2021 à Songon-kassemblé sur la parcelle à problème.


À suivre...


Jean Chrésus 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  3 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Grogne à Songon-kassemblé, un conflit foncier oppose une cadre du Rhdp et des chefs de famille, le chef de l'Etat interpellé
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Batuta
Il y en a qui n'ont toujours pas compris que quand Hitler est tombé les arrogants qui faisaient la pluie et le beau temps avec lui ont été pourchassés jusque dans leurs trous! Continuez l'arrogance! Bandécons!
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
La terre, la terre et encore terrain... Vous dites marrainer par une cadre du parti au pouvoir ? Hummmm...
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
couly
laissez ado tranquille il se la coule douce en France, il n'a plus la tête à gerer le pays, il en a été forcé, il sera de moins en moins la vous verrez
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Guillaume Soro a-t-il les personnes ressources nécéssaires pour parler franchement à Alassane Ouattara?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
La Côte d'Ivoire prend-elle un nouveau départ après la rencontre Ouattara-Gbagbo ?
 
4153
Oui
64%  
 
2159
Non
34%  
 
129
Sans Avis
2%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement