Ghana Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Ghana :  «Histoire du Ghana», un manuel scolaire qui ne passe pas chez les Ewe, appel à sa destruction
 

Ghana : «Histoire du Ghana», un manuel scolaire qui ne passe pas chez les Ewe, appel à sa destruction

 
 
 
 3435 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 16 mars 2021 - 15:30


Des membres de VORSAG échangeant avec un policier (ph)


Le Conseil régional des chefs traditionnels de la région de la Volta au Ghana demande le retrait immédiat des manuels controversés surtout celui titré l’« Histoire du Ghana » qui auraient des préjugés sur les Ewe dans le pays. Les Ewé sont un peuple vivant dans la région de la Volta, frontalière avec le Togo voisin. Les nouveaux manuels sont destinés à être utilisés dans les écoles primaires du Ghana.


Dans un communiqué rendu public le 15 mars 2021 par le Conseil et signé par Togbe Tepre Hodo IV, les chefs traditionnels de la Volta ont déclaré que « Nous jugeons très répréhensible que les responsables de cette publication offensive nourrissent des pensées aussi viles sur leurs concitoyens du Ghana en ce XXIe siècle ».


Des parties à polémique


Les critiques contre les nouveaux manuels scolaires allèguent que les livres dépeignent négativement non seulement les Ewe avec des stéréotypes mais aussi le premier Président du Ghana, Dr Kwame Nkrumah. Les critiques ont relevé par exemple qu’il est attribué « Juju », un terme faisant allusion au charlatanisme, à un Ewe appelé « Efo » dans une phrase, ou bien que des Ewe vivent dans des villages.


 

Pour leurs griefs contre l’un des quatre manuels scolaires qui suscitent des réactions multiformes sur la toile, les garants des us et coutumes ont relevé que « certains des contenus dudit livre, qui font des allusions désobligeantes et des insinuations sur les Ewe, sont pour le moins désagréables et déshonorants pour les auteurs et les éditeurs dudit matériel destiné à éduquer la jeune génération de ce pays ».


Cliquez pour agrandir l'image  
 


Éventuelle étape suivante


Après avoir demandé le retrait de la circulation du manuel scolaire jugé offensant, le Conseil traditionnel de la Volta a mis en garde qu’ « au cas où cette publication malavisée serait découverte quelque part…, nous notifions par la présente que les chefs et les personnes d’origine Ewe prendront les mesures juridiques appropriées pour garantir que les auteurs de la maladresse se rangent du bon côté de la loi ».


En dernières minutes, nous apprenons que le manuel scolaire controversé n’a pas été approuvés par le Conseil National du Curriculum et de l’Evaluation (NaCCA) pour une utilisation dans les écoles. De ce fait, le NaCCA a ordonné que tous les manuels non approuvés vendus soient retirés avec effet immédiat. De son côté, le Conseil traditionnel de la Volta a exigé des excuses sans réserve « à présenter à tous les citoyens parlant la langue Ewe au Ghana ».


Le député Samuel Okudzeto Ablakwa, du parti de l’opposition NDC, a déposé une interpellation urgente au parlement ghanéen pour que le ministre de l'Éducation, Dr Yaw Osei Adutwum, réponde à ce sujet. Selon Ablakwa, le livre contient des «publications sectaires» visant à dénigrer l'ethnie Ewe.


 

L'Association des Etudiants de la Région de la Volta du Ghana (VORSAG) dont des membres ont été empêché par la police de manifester hier lundi devant le ministère de de l’Education ont donné à la NaCCA et au Service de l’Education du Ghana (GES) un ultimatum de deux semaines pour retirer les manuels ou faire face à leur colère.


D’un point de vue générales, les Ewe se retrouvent au sud-est de la région de la Volta au Ghana, au sud du Togo, du Bénin et au sud-ouest du Nigéria. Ils forment une société patrilinéaire gouvernée par une autorité hiérarchique centralisée.


Mensah correspondant permanent de KOACI au Togo, Nigeria et Ghana

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Ghana : «Histoire du Ghana», un manuel scolaire qui ne passe pas chez les Ewe, appel à sa destruction
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Voyons... Faut corriger ça... Si tout un segment de la population se sent offensé il faut adjuster surtout que le Ghana se veut inclusif pour avoir refusé le séparationisme ou sécession de la région de la Volta...
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement