Cameroun Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun : Hausse vertigineuse des prix des denrées alimentaires de base, le gouvernement à l'index
 

Cameroun : Hausse vertigineuse des prix des denrées alimentaires de base, le gouvernement à l'index

 
 
 
 4111 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 01 avril 2021 - 07:44

Au Cameroun, le consommateur assiste impuissant à la hausse des prix des denrées de première nécessité comme constaté sur place par KOACI.


 Depuis plusieurs semaines, sur les marchés de la capitale, mais aussi dans les autres régions, le prix du kilo des différentes variétés de riz aliment principal des Camerounais, a augmenté. Il est passé de 500 à 550 FCFA. Les prix du poisson et du plantain sont, eux aussi, plus chers. Ces augmentations, inquiètent les consommateurs fortement touchés par la pandémie de Covid-19. 


Au marché d’Etoudi, dans le 1er arrondissement de Yaoundé, des ménagères scrutent les étals des différents commerçants à la recherche des prix les moins élevés. 


Yvonne, fait partie de ces clientes, la femme au foyer de 36 ans, tente d’acheter un régime de plantain et un sac de riz pour sa famille, « je n'arrive pas à tout acheter, j’ai comme l’impression que je vais réduire la quantité d’huile et de savons que je prévoyais acheter ce mois, par ce que mon porte-monnaie est presque vide », avoue-t-elle.


Diminuer les achats


 

Réduire ses achats, c’est la stratégie adoptée par Sarah dont les trois enfants et le mari sont désormais contraints de manger moins.

« Tous les prix ont grimpé. Celui du maquereau, du riz, du plantain, Macabo et pommes de terre. La vie devient insupportable. On ne sait pas si c’est à cause du Coronavirus ou de la crise anglophone. À la maison, nous sommes cinq, et le soir, nous ne mangeons plus », affirme la jeune mère de famille.


Alors que les consommateurs se plaignent, les commerçants eux indiquent qu’ils ne sont pas à l’origine de cette hausse, explique Madame Kenfack.

« Les prix ne doivent pas augmenter de façon vertigineuse. Mais nos fournisseurs font de la spéculation, certains parmi eux, cachent la marchandise. Nous fixons les prix en fonction de ce que nous achetons pour avoir nos bénéfices. Les agriculteurs, ils disent que la main d’œuvre dans leurs plantations devient de plus en plus rare et chère ».


Hausse généralisée 


Selon l’Institut national de la statistique, en février 2021 et comparativement au mois précédent, l’indice des prix à la consommation finale des ménages a progressé de 0,3% après avoir légèrement baissé le mois dernier (-0,1%). Cette hausse de prix découle principalement du rebond des prix des produits alimentaires (+0,7% après -0,1% le mois précédent), et dans une moindre mesure de ceux du logement, eau, gaz, électricité et autres combustibles(+0,3% après -0,4% le mois précédent). 


 Ce renchérissement des prix des produits alimentaires résulte en grande partie de l’évolution des prix des légumes (+2,0% après -0,9% le mois précédent) ainsi que ceux des poissons et fruits de mer (+0,6% après -2,1% le mois précédent).


 

Contacté le ministère du Commerce dit effectuer régulièrement des descentes sur le terrain, pour freiner la hausse vertigineuse des prix et la spéculation sur les produits de première nécessité.



Armand Ougock, correspondant permanent de Koaci au Cameroun. 

-Joindre la rédaction camerounaise de Koaci au 237 691154277-ou cameroun@koaci.com-


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Laurent Gbagbo qui se fait enrôler sur la liste électorale, provocation ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Le pouvoir se plante-t-il en misant sur Blé Goudé ?
 
2120
Oui
60%  
 
1264
Non
36%  
 
138
Sans avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Cameroun : Hausse vertigineuse des prix des denrées alimentaires de base, le gouvernement à l'index
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter