Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Assoa Adou : « Nous attendons le feu vert de la CPI et le Président Laurent Gbagbo fixera la date de son retour »
 

Côte d'Ivoire : Assoa Adou : « Nous attendons le feu vert de la CPI et le Président Laurent Gbagbo fixera la date de son retour »

 
 
 
 15970 Vues
 
  7 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 semaines
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 12 avril 2021 - 12:45

Assoa Adou, Secrétaire General d’une des franges du Front Populaire Ivoirien (FPI) est intervenu sur une chaîne panafricaine à propos du retour de Laurent Gbagbo.


Selon ce dernier, les regards sont désormais tournés vers la Cour Pénale Internationale (CPI) pour fixer la date du retour au pays de son mentor qui a déjà eu l’accord des autorités ivoiriennes.


« Nous attendons le feu vert de la CPI et le Président Laurent Gbagbo fixera la date de son retour (NDLR) », a-t-il déclaré et d’ajouter : « Laurent Gbagbo veut jouer son rôle dans la réconciliation des Ivoiriens... C'est son souci majeur. ».


Selon nos informations, le greffe de la CPI est entrain de prendre des dispositions en vue du retour sécurisé de l’ex-président Laurent Gbagbo et de Charles Blé Goudé en Côte d’Ivoire, ainsi qu’il en a été instruit par les juges de la Chambre d’Appel, le 31 mars 2021.



Donatien Kautcha, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  7 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Assoa Adou : « Nous attendons le feu vert de la CPI et le Président Laurent Gbagbo fixera la date de son retour »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Batuta
Ah oui! Il faut prendre les précautions idoines car johnny la fiole est aux aguets! Les moutons ya des rognons de moutons chauffés à l'hèrrrrr-là! Bandécons!
 
 il y a 3 semaines     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Babili
Laurent Gbagbo jouera son rôle dans la réconciliation et la reconstruction de la Côte d’Ivoire pas avec la compromission mais avec compromis. Laurent Gbagbo ne reviendra pas pour que le criminel ouatara dise qu’il n’a pas droit de faire de la politique : ça c’est de la compromission ça ne passera pas. Ouatara est tres petit mesquin comme ver de terre pour interdire à qui que ce soit de faire de la politique et à plus forte raison à quelqu’un comme Laurent Gbagbo.Criminel revanchard haineux qu’est ouatara il veut décréter une retraite politique pour Laurent et Bedie : telle est son ambition. Ouatara qui es tu pour empêcher quelqu’un de faire de la politique si la personne en veut ??????????? Laurent revient non seulement pour travailler à recoller le tissu social déchiré entre les ivoiriens, à rendre les ivoiriens plus humains débarrassés du complexe d’infériorité face aux toubabs( blancs colonialiste-eslavagistes mais aussi pour travailler pour le développement de la Côte d’Ivoire bref la même tâche depuis les temps anciens de Boigny. C’est la lutte qui continue mais une lutte pacifique sans armes de guerre.
 
 il y a 3 semaines     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Mesmin Konin
Mdr sacre Koudou Laurent Gbgabo comme pour dire, merci mais moi je m en tiens au greffe de la CPI , vos histoires de payer billets de mes parents (ils voulaient surement faire reference a ses enfants sinon si ce sont les inepties de 2e epouse de Laurent Gbagbo comme si un mariage coutumier etait reconnu devant quelconque juridiction en Cote d Ivoire: La Loi n° 83-800 du 2 août 1983 modifiant et complétant les dispositions de la Loi n° 64-375 relative au mariage du 7 octobre 1964) et mon billet retour je suis pas la dedans. Je n ai d interlocuteurs que le bureau du greffe. Tout ce que je demandais c etait mon passeport , pour mon retour la , ne vous inquietez pas . Vous pourrez garder les billets pour la famille de Kigbafori Soro peut-etre.....Loll
 
 il y a 3 semaines     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Adokaflai
Les moutons m'mêhê m'mêhê militants rdr rhdp là font comme si la décision de la prise en charge des frais de retour du président Gbagbo venait de leur mentor wattra bouche tordue et oeil penché. Il ne fait qu'appliquer les directives de la chambre d'appel. Mais vous, bande de moutons, vous allez prendre drap.
 
 il y a 3 semaines     
  Veuillez vous connecter pour répondre
jordanchoco2020
mais lui la meme il est pas deja sorti le meme assoa menteur adou nous a annoncer combien de fois qu'il arrivait tel ou tel jour lol. le mogo mouille devant simone eh dieu koudou bamba tu vas tjrs faire rire et pitié yako rci d'avoir eu un mediocre comme ca president mais ca va plus arrivé foi de jordanchoco2020 nom que j'avais pris en 2012 ou 2013 j'aurais meme pu aller jusqu'à jordanchoco2025 looooooooool
 
 il y a 3 semaines     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Ubiquismus
Il faut avoir un cerveau essentiellement reptilien pour croire qu'on accède au pouvoir dans les sociétés modernes et civilisées : pour tuer, pour massacrer, pour emprisonner, pour écraser, pour terroriser,... On sollicite les suffrages du peuple pour se mettre à son service, pour faire émerger la solidarité, pour créer une nation solidaire tournée vers le développement et le progrès. C'est cette posture d'être au service des autres qui fait qu'on vous doit du respect, qu'on vous applaudit. Il faut être un animal pour applaudir quelqu'un qui ne sait poser que des actes de destruction, de division,... dans le seul soucis de se maintenir à vie au pouvoir.
 
 il y a 3 semaines     
  Veuillez vous connecter pour répondre
jordanchoco2020
Il faut avoir un cerveau essentiellement reptilien pour vouloir faire croire qu'on a gagne contre tout l'univers alors que tout le monde te dit d'arrêter, mais a cause de toi des gens meurt mais tu continue...pour quand meme vouloir faire un 3 eem mandat sans le droit de la constitution sachant que tu as fait un mandat entier cadeau sans élection, a un moment tu finis en transpirant dans ton debardeur et ton calecon trop gros a rien dedans est rempli de caca looooooooooooooooool
 
 il y a 3 semaines     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement