Tchad Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Tchad : Le pouvoir aux mains de Mahamat Déby, l'opposition dénonce « un coup d'Etat institutionnel »
 

Tchad : Le pouvoir aux mains de Mahamat Déby, l'opposition dénonce « un coup d'Etat institutionnel »

 
 
 
 2952 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 21 avril 2021 - 19:37

Idriss Déby



Comme rapporté dans un précédent article, le conseil militaire de transition mis en place après le décès du Président tchadien Idriss Déby ne fait pas forcément l’unanimité.


L’opposition, une partie de la population et la rébellion déplorent l'instauration d'un Conseil militaire de transition dirigé par Mahamat Idriss Déby, fils du défunt président.


Réunis mercredi, les principaux partis d’opposition tchadiens ont dénoncé « un coup d’Etat institutionnel ». 


 

Ils réclament l’instauration d’une transition dirigée par les civils à travers un dialogue inclusif », dans leur communiqué.


"Le rôle des militaires est d’assurer la sécurité aux frontières, pas de prendre le pouvoir », a expliqué Mahamat Bichara, le porte-parole de cette coalition.


 La nouvelle du décès du chef de l’Etat Idriss Déby , âgé de 68 ans a provoqué une onde de choc au Tchad et dans les pays de la sous-région.


 

Soldat jusqu’aux griffes, le défunt président avait laissé son palais pour enfiler ses treillis . C’est au front de combats qu’il a été touché par balles avant de succomber.


Mahamat Idriss Déby , général de 37 ans, a été propulsé à la tête d’un conseil militaire de transition (CMT) après la dissolution du gouvernement et Assemblée nationale.


Il a juré que de nouvelles institutions verraient le jour après des élections « libres et démocratiques » dans dix-huit mois.


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Tchad : Le pouvoir aux mains de Mahamat Déby, l'opposition dénonce « un coup d'Etat institutionnel »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
SRIKABLA
Mahamat Idris Deby est un MENTEUR...... Il sera plus féroce et brutal que son défunt père dictateur.... Dans un tel cas, Mahamat Deby, organise les élections sans qu'il soit candidat. Ce qui est IMPOSSIBLE.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement