Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : « Il faut que nous continuons à sévir...», martèle le président de la commission de suspension et de retrait de permis de conduire
 

Côte d'Ivoire : « Il faut que nous continuons à sévir...», martèle le président de la commission de suspension et de retrait de permis de conduire

 
 
 
 3221 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 semaines
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 23 avril 2021 - 19:12

La commission de suspension et de retrait de permis de conduire en séance de travail (ph KOACI) 




Résolument engagé dans la lutte contre l’incivisme routier, le Ministre des Transports Amadou Koné ne cesse de multiplier les actions. Concomitamment à la sensibilisation, la répression se déroule. Ainsi, la commission de suspension et de retrait de permis de conduire réactivée en 2018, a, en sa session du jeudi 22 avril 2021 tenue au 3ème étage de la tour C au Plateau, encore retiré le permis à 19 chauffeurs indélicats sur 22 dossiers analysés soit un pourcentage de 86, 36% de chauffeurs sanctionnés.


Un message fort du ministère des transports à l’endroit des conducteurs indélicats qui endeuillent les familles. 

D’ailleurs, à l’ouverture de la session, le président de la commission Monsieur Lucien Tiéssé, par ailleurs Directeur de la circulation à la Direction Générale des Transports Terrestres et de la Circulation (DGTTC), a insisté sur la détermination du Ministre à réduire considérablement les accidents voire les stopper. « Il faut que nous continuons à sévir à la délinquance routière pour que le sentiment d’impunité qui conduit à l’incivisme s’arrête.» a- t- il martelé.


 

Tout en se félicitant de la rigueur dans laquelle se déroule les délibérations, Monsieur Tiéssé a condamné tous les accidents de ces derniers temps. Pour terminer, il a exhorté les conducteurs et chauffeurs à plus de prudence sur les routes car, soutiendra- t- il, les accidents ne sont pas une fatalité. Le défaut de maitrise, la vitesse excessive, l’imprudence du conducteur, le non-respect de feu tricolore étant entre autres les causes les plus récurrentes.  



T.K.Emile, Bouaké

tkemile@koaci.com



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : « Il faut que nous continuons à sévir...», martèle le président de la commission de suspension et de retrait de permis de conduire
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement