Mauritanie Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Mauritanie : Poursuivi par la justice, Mohamed Ould Abdel Aziz exclut l'exil : « Je ne partirai pas, ni au Sénégal, ni au Mali, ni en France »
 

Mauritanie : Poursuivi par la justice, Mohamed Ould Abdel Aziz exclut l'exil : « Je ne partirai pas, ni au Sénégal, ni au Mali, ni en France »

 
 
 
 2331 Vues
 
  3 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 29 avril 2021 - 10:40

Mohamed Ould Abdel Aziz



L’ex-Président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz a donné sa première conférence de presse depuis qu'il a rejoint un petit parti d'opposition au début du mois.


 Sous le coup d'une enquête pour corruption et de détournements de fonds, l'ex-président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz a exclu de prendre la route de l’exil.


L’ex-numéro un mauritanien, s’est dit victime d’une campagne de « diabolisation » depuis qu’il a quitté le pouvoir en août 2019 excluant l’idée d’avoir à quitter son pays pour l’exil.


 

« Il ne faut pas qu'ils pensent qu'ils peuvent me faire plier (...) Je ne partirai pas, ni au Sénégal, ni au Mali, ni au Maroc, ni en Algérie, ni dans un quelconque autre pays et ni en France", a-t-il déclaré.


En effet, la justice enquête sur des faits présumés de corruption et de détournement de fonds publics pendant ses 10 ans de pouvoir. Lui et une douzaine de personnalités, dont deux de ses gendres et deux de ses anciens Premiers ministres, ont été inculpés de malversations financières.


Pour lui, l'unique raison de cet acharnement serait de l’empêcher de faire de la politique.


Evincé de l'Union pour la République (UPR), qu'il avait fondé en 2009 et qui détient toujours une forte majorité au parlement, l'ancien chef de l'Etat a fait son retour sur la scène politique en rejoignant récemment un petit parti d'opposition, le Ribat national.


« Je resterai debout, j'assumerai mes responsabilités et je suis prêt à aller en prison pour cela", a assuré M. Aziz.


 



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  3 Commentaire(s)
Mauritanie : Poursuivi par la justice, Mohamed Ould Abdel Aziz exclut l'exil : « Je ne partirai pas, ni au Sénégal, ni au Mali, ni en France »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Babili
« Je resterai debout, j'assumerai mes responsabilités et je suis prêt à aller en prison pour cela", a assuré M. Aziz. Comparé à compaore Blaise on dirait l’un le premier est vrai homme et le second autre chose qu’un homme.
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Babili
C’est vraiment bizarre que les champions apôtres-talibans de la rébellion,de la violence subitement comme par enchantement champignons qui sortent de la terre, sont devenus prophètes de la paix.
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Ziegler
C'est ça un vrai WOODY. rien à voir avec la pacotille d'Abidjan "Papa na attrapé, na tombé".
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Scandale du stade de Yamoussoukro, ADO doit il remplacer le ministre des sports Danho Paulin ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Multiplication des clubs de soutien, jeu risqué pour Patrick Achi ?
 
2338
Oui
70%  
 
910
Non
27%  
 
91
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement