Togo Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Togo-Benin :  Cartouches de chasse « échouées », bilan et attentes
 

Togo-Benin : Cartouches de chasse « échouées », bilan et attentes

 
 
 
 2894 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 06 mai 2021 - 18:40


Les cartouches découverte et saisie au Bénin et au Togo (ph)


Deux tentatives illégales de transports de lots de cartouches de chasse en l’espace d’une semaine, la première au Benin et la seconde au Togo, se sont avérées vaines. Une découverte de cartouches a eu lieu au Benin et une saisie au Togo. Les faits dans les deux pays selon les rapports publiés se sont produits pratiquement en fin avril 2021.


Si l’accident qui s’est produit dans les environs de Bantè (au nord de Cotonou) a pu permettre à la police au Benin de découvrir une cargaison de 70.000 cartouches de calibre 12 mm, au Togo voisin, c'est l’interpellation par la police d’une voiture suspecte à Kodjoviakopé près de la frontière avec le Ghana qyu a conduit à la saisie de 1 300 cartouches de chasse de calibre 12mm, soit un total de 71 300 cartouches..


Saisie des cartouches au Togo


A Lomé au Togo, le commissariat central a présenté le 05 mai 2021 cinq présumés interpellés le 30 avril 2021 à Lomé, en possession d’une importante quantité de cartouche. Le communiqué rendu public à cet effet fait état de ce que « le 30 avril 2021 aux environs de 1 heure, l'équipe de patrouille du Commissariat central de la ville de Lomé a interpellé une voiture suspecte de marque AUDI immatriculée TG-8827-AH sur le Boulevard de la République à Kodjoviakopé à hauteur du bar "La Cour des grands" à quelques centaines de mètres de la frontière avec le Ghana ».


Selon les explications fournies par la police nationale du Togo, « le sieur Yaya Kadiri, de nationalité béninoise, né le 18 décembre 1997 à Djougou, enseignant à Kassoua (R/Bénin) et y demeurant déclare avoir acheté lesdites munitions au Ghana à Toudou auprès d’un certain Aminou de nationalité ghanéenne. Tout naturellement, il transitait avec ses colis par le Togo pour arriver à Kassoua (R/Bénin) où il réside ».


 

Découverte des cartouches au Benin


D’après une annonce faite le 1er mai dernier par Elonm Mario Mètonou le procureur spécial de la Cour de Répression des Infractions Economiques et du Terrorisme (CRIET), 70.000 cartouches de calibre 12 mm ont été saisies par la police le vendredi 30 avril. La découverte selon cet officiel est intervenue suite à un accident survenu à hauteur du village Agbon (commune de Bantè, environ 300 km au nord de Cotonou).


Les détails du procureur sur l’accident ont révélé qu’il s’agit d’un minibus qui transportait 56 sacs de jute imbibés d’huile rouge qui est entré en collision frontale avec un autre bus en stationnement au bord de la voie. Le bilan de cet accident a fait état de trois morts et d’un rescapé à bord du minus. Le rescapé est présenté sous le « nom de Kankalala Aziz, de nationalité togolaise » et aide le conducteur du minibus, également de nationalité togolaise, à décharger ses marchandises.


Ouverture des enquêtes dans les deux pays


Au Togo et suite à l’interpellation des cinq suspects qui seront présentés à au procureur de la République à Lomé, la police a annoncé que les recherches sont en cours afin de connaitre l’origine de ces cartouches et mieux lutter contre ce trafic illicite. En attendant les résultats des investigations, la police togolaise a rappelé que « le trafic illicite de munitions constitue une infraction prévue et punie par le Nouveau Code Pénal togolais en son art. 555 ».


 Au Bénin, suite à l’incident qui a permis de découvrir les cartouches, le procureur a annoncé l’ouverture d’une « enquête en vue d’établir l’origine précise de la cargaison, le lieu de son chargement, le ou les expéditeurs, le ou les destinataires, leurs motivations réelles ainsi que l’usage auquel la cargaison est destinée ».


Attentes


 

Après la découverte et la saisie des cartouches de chasses au Benin et au Togo, les agents de police respectifs sont à saluer pour le travail effectué sur le terrain mais il reste que l’opinion nationale de part et d’autre soit située sur les dessous de ces deux affaires intervenues en l’espace d’une semaine et sur fond d’après controverses électorales au Bénin. .


Etant donné que ces deux affaires sont intervenues à un moment où la lutte conte l’insécurité est devenue une préoccupation majeure pour les gouvernants, il urge que la lumière soit faite sur les tenants et les aboutissants des cartouches échouées dans le deux pays de sorte à remettre tous en confiance pour le bonheur et l’harmonie entre les dirigeants et les peuples togolais et béninois.


Mensah correspondant permanent de KOACI au Togo, Nigeria et Ghana

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –




 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Togo-Benin : Cartouches de chasse « échouées », bilan et attentes
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement