Ghana Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Ghana :  Manifestation virtuelle #FixMotherGhana à défaut d'une première interdite
 

Ghana : Manifestation virtuelle #FixMotherGhana à défaut d'une première interdite

 
 
 
 1847 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - dimanche 09 mai 2021 - 19:18


Un manifestant (ph)


La manifestation avec le hashtag #FixTheCountry que certains ghanéens ont prévu tenir le dimanche 09 mai 2021 dans les rues d’Accra, la capitale du pays, s’est muée en une manifestation virtuelle baptisée #FixMotherGhana.


Les internautes se sont servis de diverses plateformes de réseaux sociaux pour manifester de manière virtuelle et à distance leur mécontentent par rapport aux problèmes dans le pays. La manifestation initiale #FixTheCountry a été restreinte par une ordonnance d'interdiction du tribunal à la demande de la police, mais elle s’est transportée sur les réseaux sociaux en devenant #FixMotherGhana.


Le tribunal a statué que la manifestation prévue ne pourrait pas avoir lieu tant que la restriction sur les rassemblements publics ne serait pas levée. Les organisateurs ont fait appel de l’interdiction et l’examen de l’affaire est ajourné au 08 juin.


 

Les ghanéens ont été invités à se revêtir du noir ce dimanche 09 mai, à faire du bruit et que les conducteurs de véhicule klaxonnent pendant une minute entre 13 et 16 heures. Les organisateurs avaient prévu se rassembler à la place de l'Indépendance à Accra comme point de départ mais en raison de l’interdiction signifiée, le lieu a été bouclé par la police.


Raisons de la manifestation #FixTheCountry


Cette dénomination est expliquée par la journée, fête des mères, que bon nombre de pays célèbrent ce dimanche. En rapport avec cet évènement, le groupe a souhaité que le Ghana saisisse l’occasion pour se restaurer, mieux une journée pour attirer l’attention des autorités à mieux servir la mère patrie Ghana.


Les organisateurs de la marche initiale, #FixMotherGhana, voulaient par cette manifestation manifester leur mécontentement face aux gouvernements successifs à faire face entre autres aux problèmes auxquels le pays est confronté à savoir la hausse des prix du carburant, l’éducation, la santé, les infrastructures et l’économie. Ils ont justifié leur déception par le chômage et la médiocrité des systèmes de santé comme preuve de la mauvaise gestion du pays par les gouvernements successifs.


 

La manifestation a été planifiée suite à une série de promesses non tenues par le gouvernement et les organisateurs ont estimé que dans l'exercice de leurs droits civiques, ils entendent manifester leur frustration face à l'incompétence permanente, au refus et à l'incapacité du gouvernement à restaurer le pays.


Mensah correspondant permanent de KOACI au Togo, Nigeria et Ghana

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Ghana : Manifestation virtuelle #FixMotherGhana à défaut d'une première interdite
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement