Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire:  Accusé de refuser de payer les primes à l'agence emploi jeunes : Les précisions du Ministre Mamadou Touré
 

Côte d'Ivoire: Accusé de refuser de payer les primes à l'agence emploi jeunes : Les précisions du Ministre Mamadou Touré

 
 
 
 7726 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 19 mai 2021 - 23:36

A l’initiative de la mairie d’Adjamé, Mamadou Touré, ministre de la Promotion de la Jeunesse, de l’Insertion professionnelle et du Service Civique était « le Grand Invité de la Vie Associative » de la commune.


Cette tribune vise à promouvoir le changement social en transmettant aux jeunes des valeurs de citoyenneté, d’engagement et de responsabilité. 


La rencontre du jour a eu pour cadre la salle de mariage de la mairie et Mamadou Touré a à l'occasion apporté des éclairages sur la prime qui serait reversée aux agents de l’Agence Emploi Jeunes, tous les trois mois dont le montant est de 80 millions FCFA.


Mamadou Touré a expliqué qu’à son arrivée en 2018 à la tête de ce département, les agents ne bénéficiaient plus de primes.


 

Et selon lui, cette situation avait provoqué des mouvements de grèves.


« A mon arrivée, dans un souci de normalisation, j'ai recruté les meilleurs profils qui avaient été suspendus à la suite de la grève. J’ai actualisé un arrêté interministériel (Budget, économie et Ministère de promotion des jeunes) qui définit les modalités de prime. En présence de tous les agents au cours d’une réunion, j’ai décidé que les agents n’auront plus de prime systématiquement. Nous avons décidé que seuls les agents performants auront la prime. En 2019, j’ai payé la prime systématique parce que l’arrêté venait d’être pris. En 2020, j’ai demandé que tous les agents soient notés et sur cette base et la prime a été payée à tous les agents à la suite de cette évaluation. J’ai précisé que pour 2021, je serai regardant. Je ne peux donc pas payer les primes si les évaluations ne sont pas faites», a expliqué, M. Touré.


Il a au passage invité ses collaborateurs à féliciter son initiative qui vise à primer, les agents performants.


S’agissant des 80 millions FCFA, Mamadou TOURÉ, a annoncé qu'il saisira les autorités compétentes pour donner une leçon à tous ses manipulateurs. 


«Le ministre n’est pas agent de l’Agence Emploi Jeunes. Il n’a pas droit à une prime. Les bénéficiaires des primes sont, l'administrateur et les petits agents. Tant que les agents ne sont pas évalués je ne paierai aucune prime. Le décret portant organisation de l’Agence emploi Jeunes est clair et précis sur cette question », a-t-il prévenu.  


«Ils peuvent continuer d’écrire, je ne payerai les primes qu’à l’issue des évaluations », a-t-il conclu pour attirer l'attention de ses détracteurs


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : 2025, l'appel d'union de l'opposition de Gbagbo peut-il inverser la tendance face au RHDP ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire-Burkina : Accusation de déstabilisation portée par Ouaga contre Abidjan...
 
3333
Oui
71%  
 
1198
Non
26%  
 
151
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire: Accusé de refuser de payer les primes à l'agence emploi jeunes : Les précisions du Ministre Mamadou Touré
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
valaine
??
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKABLA
Nous crions tout le temps que nous voulons PLUS de jeunes ministres et aussi un jeune á la tête de notre pays ; mais il faut avoir le courage de dire que les jeunes ministres et jeunes hauts cadres sont PLUS CORROMPUS que "nos vieux". Ces jeunes nommés ont un train de vie comparable á la vitesse de la lumière ou du son..
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter