Ghana Culture
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Ghana :  Suspense pour la supposée député « ivoirienne » de Jomoro
 

Ghana : Suspense pour la supposée député « ivoirienne » de Jomoro

 
 
 
 19512 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 02 juin 2021 - 13:33


L’honorable Dorcas Affo-Toffey (ph)


L’affaire dans laquelle la député de la circonscription de Jomoro, l’honorable Dorcas Affo-Toffey, est assignée en justice par un citoyen pour une supposée détention de la nationalité ivoirienne est en suspense et devra attendre des jours avant de connaitre son verdict.


Le tribunal de Sekondi, une ville de la région de l’ouest au Ghana, a renvoyé l’affaire au 22 juin 2021 pour statuer ou non sur la requête déposée par un requérant qui souhaite à vérifier les documents qui prouvent que la député Affo-Toffey a bel et bien renoncé à sa nationalité ivoirienne avant de se présenter aux élections législatives de 2020 au Ghana.


Assignation


Le requérant, Joshua Emuah Kofie, a assigné la député Dorcas Affo-Toffey (membre du parti d’opposition NDC) pour qu’il soit signifié à l’accusée une ordonnance d'inspection des documents indiquant qu’elle a bel et bien renoncé à sa nationalité ivoirienne avant de se présenter aux élections législatives de 2020 Ghana.


 

Des causes de sa saisine, le requérant avait prétexté dans un premier temps que l’élue de Jomoro détient des nationalités américaine et ivoirienne avant de se cantonner dans un deuxième temps uniquement sur la nationalité ivoirienne.


Arguments de la défense


Dans son argumentation, l’avocat de la défense a prié le juge de faire suivre la requête du requérant à la Commission Electorale qui pourra lui donner une réponse appropriée.


En attendant, l’avocat a fait référence à un cas similaire qui a eu lieu en 1993 quand un député, John Bilson, avait assigné Jerry Rawlings en justice qu’il ne pouvait pas se présenter à la présidentielle comme le candidat du NDC. Bilson avait soutenu dans le temps que Rawlings n’a pas renoncé à sa nationalité britannique car son père est écossais. Pour le jugement de cette affaire, l’avocat de la député de Jomoro a rappelé que la justice a statué que Rawlings après avoir prêté serment pour servir dans l’Armée ghanéenne mais aussi à deux reprises comme chef de l'État du pays, ces serments t’empoignent à suffisance qu'il était un ghanéen et avait la qualité de se présenter aux élections.


En ce qui concerne la député de Jomoro accusée d’être une ivoirienne, l’avocat a défendu par sa cliente par le fait qu'avant qu’elle ne se présente aux législatives de 2020, elle a prêté serment d'allégeance à la République du Ghana, ce qui est une preuve suffisante de la renonciation de sa nationalité ivoirienne.


Renvoi du procès


 

A l’audience, après avoir pris connaissance de la requête du requérant et des arguments de l’avocat de la défense, le président du tribunal a annoncé qu'il rendra sa décision sur la demande d'inspection du document de l’accusée le mardi 22 juin 2021.


Mensah correspondant permanent de KOACI au Togo, Nigeria et Ghana

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –




 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Ghana : Suspense pour la supposée député « ivoirienne » de Jomoro
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
BenMar87
Intéressant...on attend...
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Scandale du stade de Yamoussoukro, ADO doit il remplacer le ministre des sports Danho Paulin ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Multiplication des clubs de soutien, jeu risqué pour Patrick Achi ?
 
2338
Oui
70%  
 
910
Non
27%  
 
91
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement