Cameroun Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun : Interdiction de la manifestation du Mrc, vers une nouvelle journée de haute tension ?
 

Cameroun : Interdiction de la manifestation du Mrc, vers une nouvelle journée de haute tension ?

 
 
 
 2044 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 22 juillet 2021 - 10:21



Les autorités ont interdit ce jeudi, la manifestation programmée par le Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (Mrc), de Maurice Kamto.


Le sous-préfet du premier arrondissement de Yaoundé évoque le risque de "trouble à l'ordre public" et de "propagation de la Covid-19", comme motifs à l'interdiction de la " Grande marche" programmée par le Mrc dimanche prochain.


Le Mrc a invité les camerounais à manifester "pacifiquement" pour la promotion du "vivre-ensemble", de la "paix" dans les régions du Sud-ouest et du Nord-ouest, la "solidarité" avec les populations de l'Extrême-Nord en proie aux exactions de Boko Haram ainsi que pour "l'intégration" nationale et contre le "tribalisme ".


Les autorités prévoient un déploiement sécuritaire pour faire respecter la décision du sous-préfet indique à koaci une source. 


Le Mrc va-t-il réussir à mobiliser ? 


 

Face à cette nouvelle interdiction le parti de Maurice Kamto va-t-il réussir à mobiliser? 


La manifestation de dimanche prochain programmée par le Mrc intervient plus d'une semaine après celle de Genève au cours de laquelle des activistes de la diaspora camerounaise ont manifesté entre autres, contre la mal gouvernance, les malversations financières liées au Covid-19, la longévité au pouvoir au président Biya et sa présence en Suisse.


En rappel la dernière manifestation organisée par le Mrc remonte au 22 septembre 2020.


Le parti de Maurice Kamto qui mène le bal des contestations populaires avait appelé les camerounais à manifester pacifiquement pour le départ du président Biya du pouvoir, bravant ainsi l'interdiction des autorités administratives.


Cette manifestation avait donné lieu à une vague d'interpellations dans les rangs du Mrc présenté comme le parti le plus contestataire de l'opposition extra parlementaire. 


 

Parmi les personnes interpelées figurent le trésorier national du Mrc Alain Fogue et le porte-parole de Maurice Kamto Olivier Bibou Nissack, toujours en détention.


Armand Ougock, correspondant permanent de Koaci au Cameroun.


-joindre la rédaction camerounaise de Koaci au (237) 691 154 277 ou Cameroun@koaci.com.



 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Cameroun : Interdiction de la manifestation du Mrc, vers une nouvelle journée de haute tension ?
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
baryond
Le vieux Biya a dépassé les camerounais.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement