Cameroun Environement
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun : La société civile appelle au retrait du marché des articles pour enfants en plastiques
 

Cameroun : La société civile appelle au retrait du marché des articles pour enfants en plastiques

 
 
 
 1510 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 04 août 2021 - 17:02



 Au Cameroun, un collectif d'organisations de la société civile appelle au retrait du marché des jouets en plastiques pour enfants.


Une étude menée par JVE, Terre et développement et le Réseau international des polluants (IPEN), révèle la toxicité des jouets en plastiques et polychlorure de Vinyle (PVC), destinés aux enfants.


Selon les résultats de cette étude, ces objets présentent des quantités de métaux lourds et dangereux pour la santé infantile.


"Les métaux lourds toxiques identifiés sont entre autre le chlorure, le Cadmium et des additifs toxiques dangereux pour la santé des enfants", affirme Achille Ngakeng coordonnateur régional d'Ipen Afrique francophone.


 

Des enfants exposés aux cancers, diabètes et maladies diverses


Ces ONG soutiennent que les pouvoirs publics doivent retirer du marché tous ces articles dangereux.


" Nous appelons les ministères concernés à retirer du marché tous ces articles dangereux destinés aux enfants et les remplacer par des jouets débarrassés de matériaux lourds", poursuit M. Ngakeng.


"Ces petites particules de toxines une fois en contact avec la bouche des enfants, peuvent attaquer les poumons et même leurs cerveaux", conclut-il.


Coup d'épée dans l'eau?


Malgré leur interdiction en 2013 les emballages plastiques non biodégradables continuent d'être utilisés.


 

Armand Ougock, correspondant permanent de Koaci au Cameroun.


-joindre la rédaction camerounaise de Koaci au (237) 691 154 277 ou Cameroun@koaci.com.




 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Cameroun : La société civile appelle au retrait du marché des articles pour enfants en plastiques
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Babili
Oui apparemment ça réfléchit bien chez le vieux Biya. C’est l’arme secrète chinoise pour tuer les pauvres africains. Si je n’exagere pas, presque tous les produits chinois pour enfants et cosmétiques en destination de l’Afrique, je dis bien en destination d’Afrique, sont des produits qui contiennent des substances cancérogènes sachant que nos états ne mettent l’accent sur le contrôle sanitaire et aussi la corruption de fermer les yeux. Il y’a des produits que le fabriquant chinois lui même n’accepterait pas vendre ni distribuer en chine parce que il sait que son gouvernement va le faire pendre mais ces produits sont vendus aux africains en toute sérénité.
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement