Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Grève des agents pénitentiaires, plusieurs arrestations, la mise au point du ministère de la justice
 

Côte d'Ivoire : Grève des agents pénitentiaires, plusieurs arrestations, la mise au point du ministère de la justice

 
 
 
 5827 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 18 août 2021 - 20:09

Devant la Maca ce mercredi (Ph KOACI)



Dans les prisons du Pays ce mercredi 18 août 2021, des agents pénitentiaires ont observé une grève.


Des mouvements d'humeur dans les prisons qui ont entraîné l'intervention des forces de l'ordre et de sécurité.


Une grève qui a été largement suivie par les agents pénitentiaires à en croire, Michael Oko Dago, secrétaire général du Collectif des syndicats du personnel pénitentiaire de Côte d’Ivoire.


Ce dernier confie que sur les 33 prisons, 32 ont observé le mot d'ordre de grève.

Si l'on dénombre plusieurs agents pénitentiaires arrêtés des blessés ont également été constaté pendant ces mouvements de grève, nous précisent nos sources.


Les revendications des différents syndicats des agents pénitentiaires sont entre autres : la revalorisation des indemnités contributives de logements, le paiement mensuel des indemnités contributives de logement, la résolution des différents problèmes énumérés au niveau de l'école, l'indemnité de participation à la judicature, la prime de contagion, la prime Covid-19, la dotation en tenues du personnel pénitentiaire conformément aux dispositions du décret numéro 2019-153 du 26 février 2019 et enfin la création d'une direction générale.


 

Ces syndicats des gardes pénitentiaires dénoncent une surpopulation carcérale avec 18.900 détenus pour une capacité officielle de 7.000 places.


Ils font savoir que la Maca à elle seule compte 7.180 prisonniers pour une capacité de 1.200 à 1.500 places.

Aussi, ces 3 500 gardes pénitentiaires affirment qu'il y a deux ans, ils avaient fait ces mêmes revendications lors d'une grève.


De son côté, le ministère de la Justice et des droits de l'homme dans un communiqué parvenu à KOACI fait savoir que le lundi 16 août 2021, une réunion s'est tenue de 14 heures à 17 heures 14 minutes où les différents syndicats des gardes pénitentiaires ont été reçus par le directeur de cabinet du Ministre Sansan Kambilé, M.Bernard Kouassi.


Au cours de cette rencontre où les différentes revendications des syndicats ont été passées au peigne fin. Les services du ministère de la Justice s'étonnent du dépôt d'un préavis de grève réceptionné le 9 août 2021 à son cabinet qui suppose une rupture du dialogue entre les parties.


Concernant la revalorisation des indemnités contributives du logement, le ministère de la Justice affirme qu'il convient de constater que la situation s'est nettement améliorée et que le passif a été apuré de sorte qu'il n'y a plus de plaintes émanant des propriétaires de maison et que tous les arriérés ont été soldés.


Sur la résolution des différents problèmes énumérés au niveau de l'école, le ministère de la Justice fait savoir qu'un administrateur du corps pénitentiaire et des sous-directeurs sont en cours de nomination à la tête de l'école du personnel pénitentiaire.


Au titre de l'indemnité de participation à la judicature, le ministère révèle que le décret de 2000 a institué des primes pour les différents corps de la famille judiciaire en instituant trois indemnités.


 

Pour la prime de contagion, les services de Sansan Kambilé font savoir qu'elle est prévue initialement pour le personnel médical en milieu hospitalier et que des réflexions sont en train d'être menées pour trouver des argumentations pour défendre l'octroi de cette prime aux gardes pénitentiaires.


La prime Covid-19 que les gardes pénitentiaires réclament également, le ministère de la Justice affirme qu'elle fait l'objet de revendication de plusieurs corporations et est inscrite dans la plateforme des revendications.


Enfin, sur la dotation en tenues du personnel, les services de Sansan Kambilé font savoir que le principe est acquis et que les appels d'offres ont été lancés sur le budget de cette année dont l'exécution budgétaire a démarré en juin.



Jean Chrésus, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Grève des agents pénitentiaires, plusieurs arrestations, la mise au point du ministère de la justice
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement