Burkina Faso Justice
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Burkina Faso : Vers la réouverture du procès du dernier gouvernement de Blaise Compaore
 

Burkina Faso : Vers la réouverture du procès du dernier gouvernement de Blaise Compaore

 
 
 
 1867 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 24 août 2021 - 06:52

Le dossier du jugement du dernier gouvernement de l’ancien président Blaise Compaore, pendant depuis 2017, pourrai être réouvert bientôt car tout est prêt pour le procès, selon la haute cour de justice. 


Ce lundi, le ministre d’Etat chargé de la Réconciliation nationale Zephirin Diabre set. Rendu dans les locaux de cette haute juridiction pour s’enquérir de l’état d’avancement des dossiers. 

 

Il a eu une séance de travail avec des membres de la Haute Cour de Justice. A l’issue de la séance de travail, le ministre d’Etat a confié l’objet de la séance de travail. 


« Je suis venu m’enquérir de l’état d’avancement du dossier des membres du dernier gouvernement de Blaise COMPAORE, qui, de notre point de vue, doit être traité par la Justice, afin que les responsabilités soient situées », a-t-il déclaré. 


Le ministre d’Etat a relevé que les personnes mises en cause étaient venues le voir pour une célérité dans le jugement.


 

Quant au Procureur Général près la Haute Cour de Justice, Dama Ouali, il a déclaré que le jugement aura lieu bientôt : « Le dossier est suffisamment avancé ; il est en état d’être jugé ; il reste à fixer la date». 


En rappel, l’ensemble des 35 ministres du dernier gouvernement de Blaise Compaore, renversé par l’insurrection populaire de 2014, est poursuivi pour la répression militaire lors de ces manifestations qui ont fait une trentaine de morts et plus de 80 blessés. 


Vivant en exil en Côte d’Ivoire, depuis sa fuite en octobre 2014, Blaise Compaore est également poursuivi dans ce dossier car occupant le portefeuille de ministre de la defense pendant cette période. 


Son ancien premier ministre Luc Adolphe Tiago, est le plus visé pour avoir signé une ordonnance de requête complémentaire autorisant l’armée à utiliser des armes pour réprimer les manifestants. 


Boa, Ouagadougou 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Burkina Faso : Vers la réouverture du procès du dernier gouvernement de Blaise Compaore
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Babili
Oui bien fait , c’est du bon travail contre l’impunité surtout les députés de cette assemblée fanfaronne qui s’entêtaient à modifier la constitution quand le courageux peuple s’était soulevé. Chez nous ici, en Côte d’Ivoire, le jour où les vrais hommes arriveront au pouvoir nous allons juger: le coup d’état contre Bedié, jugé Guei post mortem, juger la rébellion de 2002.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Gbagbo crée son parti et se hisse à la tête, un rendez vous raté pour la relève ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Scandale des nominations au COCAN, le ministre des sports a-t-il agi...
 
2122
Oui
32%  
 
4371
Non
66%  
 
123
Sans Avis
2%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement