Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :   Bingerville, trois ministres de la Culture et de la communication présents à célébration de la fête de génération 2021 à Elokaté
 

Côte d'Ivoire : Bingerville, trois ministres de la Culture et de la communication présents à célébration de la fête de génération 2021 à Elokaté

 
 
 
 5738 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 25 septembre 2021 - 10:29

Adama Kamara vendredi à Bingerville



Le village d'Elokaté, situé dans la Sous-préfecture de Bingerville, à 36 km de la ville d'Abidjan a effectivement célébré sa fête de la maturité dénommée « AFATCHWE 2021 » ou « FATCHWE 2021 » de la Génération TCHAGBA, du 10 au 19 septembre 2021 avec pour thème : "Unité, Paix et Développement".


Alors que, des membres de la génération Tchagba du village avaient prédit l'hécatombe au cours de cette importante fête, puisque quelques jours plutôt ils avaient agressé et humilié le chef du village à son domicile, les festivités se sont déroulées dans un calme total.


Le comité d'organisation a pu réunir un parterre d'invités et la participation active des autorités du village d'ELOKATE, notamment le Patriarche, NANAN NANDJUI TCHIMON, le Chef du Village AFRAN ADJE et Le Chef de la Génération TCHAGBA, TONGUI DANHO.


L'AFATCHWE 2021 était placée sous le parrainage de Adama KAMARA, Ministre de l'Emploi et de la Protection sociale, sous la présidence effective de BRUNO NABAGNE KONE, Ministre de la Construction, du Logement et de l'Urbanisme, Parrain de la Génération TCHAGBA et sous la co-présidence d'honneur de CLAUDE PAULIN DANHO, Ministre de la Promotion des Sports et de l'Economie sportive, Président de l'Union des Villes de Côte d'Ivoire 'UVICOCI'. Sans oublier, HARLETTE BADOU N'GUESSAN KOUAME, Ministre de la Culture, et de l'Industrie des Arts et du Spectacle, Marraine de la Catégorie Tchagba Agban.


ABY RAOUL, Maire de la Commune de MARCORY, Parrain de la Catégorie TCHAGBA DONGBA, YSSOUF DOUMBIA, Maire de la Commune de BINGERVILLE, Parrain de la Catégorie TCHAGBA ASSOUKRO ont répondu à l'appel du comité d'organisation.


 

Cette fête avait pour invité spécial, Abdoulaye DIOP, Ministre Sénégalais de la Culture et de la Communication qui a fait le déplacement du village d'Elokaté.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


Selon les us et coutumes, le peuple ATCHAN (peuple Ebrié) pour marquer le passage à l'âge adulte des femmes et des hommes, organise la fête de la maturité, la fête de Génération dite « AFATCHWE » ou « FATCHWE » en ethnie Ebrié. Cette fête traditionnelle, fait partie intégrante du patrimoine culturel du peuple Ebrié et marque le passage d'une étape à une autre dans la vie des femmes et hommes des classes d'âge qui composent une génération du village. Désormais adultes, ces femmes et ces hommes sont aptes à prendre la parole au cours des assemblées, à diriger et à gérer les affaires du village.


La cérémonie officielle de cette importante fête traditionnelle et culturelle a eu lieu le 10 septembre 2021 et a été marquée par deux temps forts.


La fête a démarré par la procession des quatre (4) catégories composant la génération TCHAGBA dans la rue principale du village longue d'environ 1,5 km et la parade devant les parrains et marraines de la cérémonie, les autorités administratives, la chefferie du village d'ELOKATE, le peuple ATCHAN venu de tous les villages ébriés, et tous les invités. Les catégories « ASSOUKROU » (les benjamins), « AGBAN » (les cadets), DÔNGBA » (les puînés) et « DJÉHOU » (les aînés) ont successivement démontré leur savoir-faire en matière de danses guerrières avec leurs guerriers en ethnie ébrié « TAPOGNAN » au son des chants traditionnels composés spécialement pour la circonstance et entonnés par les femmes accompagnées des hommes jouant aux instruments traditionnels. Conformément aux us et coutumes Ebriés, chaque TAPOGNAN de chaque catégorie de la génération TCHAGBA a rendu hommage aux devanciers des générations antérieures qui sont par ordre d'ancienneté : les BLÉSSOUÉ, les GNANDÔ et les DOUGBÔ (la génération sortante).


Par ailleurs cette célébration a été marquée par la libation de Nanan Nandjui TCHIMON Dominique, suivie de l'allocation de remerciement du Président du Comité d'organisation et de la présentation des nouveaux enfants qui ont fait leur intégration dans les catégories de la génération TCHAGBA.


Au nom de ces nouveaux enfants, Harlette Badou N'Guessan Kouamé, Ministre de la Culture, et de l'Industrie des Arts et du Spectacle, membre de la catégorie TCHAGBA AGBAN et marraine de ladite Catégorie a remercié le peuple ATCHAN d'ELOKATE pour la tenue de cette importante cérémonie traditionnelle à laquelle sont attachés tous les villages Ebriés pour préserver les us et coutumes ancestraux ATCHAN. Elle a aussi exprimé sa fierté d'appartenir à la génération TCHAGBA à l'instar des nouveaux enfants.


 

Adama KAMARA, Ministre de l'Emploi et de la Protection sociale a remercié et félicité le village et le Comité d'organisation tout en les exhortant à vivre dans la paix moteur de développement.


Quant au chef du village d'ELOKATE, il a rendu hommage à toutes les autorités politique, administrative et coutumière et toutes les personnalités qui ont effectué le déplacement pour vivre, en toute quiétude cet évènement.


La cérémonie officielle a pris fin avec la bénédiction de Nanan Nandjui TCHIMON Dominique qui a lancé une colombe blanche pour symboliser la paix dans le village.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Gbagbo dans la Mê, le PPA-CI joue-t-il la victimisation pour sa communication ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Laurent Gbagbo qui se fait enrôler sur la liste électorale, provocati...
 
2258
Oui
39%  
 
3373
Non
58%  
 
143
Sans avis
2%  
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Bingerville, trois ministres de la Culture et de la communication présents à célébration de la fête de génération 2021 à Elokaté
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
couly
En voilà un Kamara obligé d'épouser une nièce du président pour devenir ministre, vraiment ivoirien. En tant que ministre il n'a encore rien fait depuis sa nomination et le chomage ne fait qu'augmenter. Trois ministres de la culture pour un truc sans interet si ce n'est pour récuperer des terrains à Bingerville, les affaires sont les affaires.
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter