Burkina Faso Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Burkina Faso : Après trois mois de suspension, le dialogue entre majorité et opposition reprend
 

Burkina Faso : Après trois mois de suspension, le dialogue entre majorité et opposition reprend

 
 
 
 870 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 semaines
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 27 septembre 2021 - 14:40

Vue des deux coprésidents du dialogue politique (PH)



Après trois mois de suspension, les partis de la majorité et de l’opposition se sont retrouvés ce lundi au palais présidentiel à Ouagadougou pour la reprise du dialogue politique consacré à des questions d’intérêt national comme la sécurité et la réconciliation national. 


« Après une suspension, les conditions que nous avons demandées ont été respectées. Le ministre de La Défense et celui de la sécurité seront tous là ce matin pour qu’on discute d’abord sur la sécurité et ensuite on reviendra sur la réconciliation nationale puis avancer sur les autres dossiers », a déclaré le chef de file de l’opposition politique Eddie Komboigo


« Je me réjouis de la reprise, ce lundi, du dialogue politique entre la Majorité présidentielle et l'opposition politique. Je formule le vœu que le consensus qui constitue le socle de ce dialogue républicain puisse prévaloir », a indiqué le président burkinabé Roch Marc Kaboré. 


 

Les partis de la majorité, conduite par leur nouveau leader Vincent Dabilgou qui remplace Simon Compaoré, qui a cédé sa place à la tête du parti au pouvoir, se sont également réjoui de la reprise du dialogue politique. 


« Nous avons essayé d’aller dans le sens d’une certaine forme de résolution des points en discussions. Aujourd’hui, nous devons nous réjouis que dans notre pays, la capacité de dialogue, de travailler ensemble revienne », a déclaré M. Dabilgou. 


Quant au ministre de l’administration territoriale Clément Sawadogo, il a indiqué qu’au cours des discussions, « il y aura naturellement un pont sur la situation nationale, les questions essentielles de l’heure à savoir la question sécuritaire, la question de la réconciliation nationale ». 


« Il y aura également les discussions sur la relecture a minima du code électoral pour permettre d’adopter de manière consensuelle un certain nombre de dispositions qui vont entrer dans le cadre du déroulement vers les élections municipales et régionales de mai 2022 », a-t-il ajouté. 


 

Les conclusions du dialogue politique entre les partis de l’opposition et de la majorité sont attendues entre mardi ou mercredi. 



Boa, Ouagadougou


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Burkina Faso : Après trois mois de suspension, le dialogue entre majorité et opposition reprend
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Tout en sachant qu'il ne le peut pas en raison de sa condamnation, Gbagbo annonce qu'il pourrait être candidat en 2025 pour faire pression?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Gbagbo crée son parti et se hisse à la tête, un rendez vous raté pour...
 
2351
Oui
48%  
 
2458
Non
50%  
 
125
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement