Cameroun Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun: Crise anglophone, « l'Etat ne pliera jamais face à des gangs sanguinaires », rassure le médiateur universel Shanda Tomne
 

Cameroun: Crise anglophone, « l'Etat ne pliera jamais face à des gangs sanguinaires », rassure le médiateur universel Shanda Tomne

 
 
 
 2368 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 07 octobre 2021 - 07:05

(Ph)


Des coups de feu ont été tirés mardi à Bamenda alors que le Premier ministre était en mission de paix. Les séparatistes ont récemment tué quinze de soldats dans plusieurs attaques. Ce jeudi, l’opposant Shanda Tomne, président du Mdpr et médiateur a appelé la nation à l’union sacrée.


La situation au Nord-ouest et au Sud-ouest, préoccupe deux ans après le Grand dialogue national supposé trouver une solution à la crise anglophone.


Le pays semble s’enliser dans le conflit né des revendications socioprofessionnelles d’enseignants et avocats.


Selon l’Onu, le conflit a déjà fait au moins 3000 morts et plus de 700 mille déplacés internes.


La violence a atteint son paroxysme dans le cadre de ce conflit. Les vidéos d’otages, tués décapités et éviscérés ne se comptent plus.


Les soutiens des séparatistes appellent ouvertement à la lutte armée, aux destructions des biens de l’Etat, à la terreur et au désordre pour fragiliser l’Etat.


 

«L’Etat ne pliera jamais face à des gangs sanguinaires !»


Le médiateur universel qui ne s’est pas exprimé depuis longtemps sur la question anglophone a pris la parole hier appelant à l’union sacrée en s’interrogeant sur deux questions essentielles.


« Quel Cameroun voulons-nous pour nos enfants ? » s’est-il interrogé en appelant à construire le Cameroun et non à le détruire.


«L’Etat ne pliera jamais face à des gangs sanguinaires »a-t-il déclaré.


Mais il reconnait que le Cameroun est touché et il relève que des voix commencent à s’élever au Cameroun et en dehors pour dire que le président Biya est « trop tolérant ».


S’agissant du Grand dialogue national qui n’a pas trouvé une solution à la crise anglophone, il soutient qu’il y aura autre phase.


 

« Il y aura certainement une autre phase, voire plusieurs autres phases du Grand Dialogue national », soutient le président du Mouvement populaire pour le dialogue et la réconciliation (MPDR).




 Armand Ougock, correspondant permanent de Koaci au Cameroun.


-Joindre la rédaction camerounaise de Koaci au 237 691154277-ou cameroun@koaci.com-


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Laurent Gbagbo qui se fait enrôler sur la liste électorale, provocation ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Le pouvoir se plante-t-il en misant sur Blé Goudé ?
 
2120
Oui
60%  
 
1264
Non
36%  
 
138
Sans avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Cameroun: Crise anglophone, « l'Etat ne pliera jamais face à des gangs sanguinaires », rassure le médiateur universel Shanda Tomne
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter