Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Viol d'une institutrice contractuelle à Sandéguė, la MUPEMENETCI veut la peau du coupable
 

Côte d'Ivoire : Viol d'une institutrice contractuelle à Sandéguė, la MUPEMENETCI veut la peau du coupable

 
 
 
 4167 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 14 octobre 2021 - 17:15

Boko Brou Sylvestre Michaël


Dans la nuit du mercredi 6 au jeudi 7 octobre 2021, une institutrice contractuelle en service dans la circonscription scolaire de Sandégué dans le nord est de la Côte d'Ivoire a été victime d'un viol.


Dans une déclaration de presse, le Conseil d'administration de la Mutuelle des Personnels du Ministère de l'Education Nationale et de l'Enseignement Technique de Côte d'Ivoire (MUPEMENETCI), présidé par Boko Brou Sylvestre Michaël dont la mission est de contribuer au plein épanouissement des acteurs du secteur éducation-formation, s'indigne devant ce traitement inhumain infligé à cette jeune institutrice contractuelle.


La MUPEMENETCI invite par conséquent, les autorités compétentes à faire toute la lumière sur ce drame par une enquête visant l'arrestation et la condamnation du coupable conformément aux lois en vigueur.


Boko Brou Sylvestre Michaël et ses camarades du Conseil expriment leur compassion à la victime de cette agression tout en formulant le vœu qu'elle se remette au plus vite de tous les chocs subis et lui apportent dès cet instant, un soutien affectif, matériel et financier.


 

Ils dénoncent cet acte barbare qui intervient après le 5 octobre, journée mondiale dédiée à l'enseignant, interpellent toutes les consciences au-delà de la classe dirigeante du pays. Selon le MUPEMENETCI, cet acte odieux, en effet, rappelle à tous, l'importance singulière du métier d'enseignant et de la protection dont ce corps de métier doit régulièrement bénéficier.


Ci-joint quelques extraits du communiqué


« La nuit du mercredi 6 au jeudi 7 octobre 2021 a été particulièrement éprouvante pour l'ensemble de la communauté éducative ivoirienne. Notre collègue institutrice contractuelle en service dans la circonscription scolaire de Sandégué, a été victime d'un viol. Cet acte barbare qui intervient après le 5 octobre, journée mondiale dédiée à l'enseignant, interpelle toutes les consciences au-delà de la classe dirigeante du pays. Cet acte odieux, en effet, rappelle à tous, l'importance singulière du métier d'enseignant et de la protection dont ce corps de métier doit régulièrement bénéficier.


 

La MUPEMENET-CI dont la mission est de contribuer au plein épanouissement des acteurs du secteur éducation-formation, s'indigne devant ce traitement inhumain infligé à cette jeune institutrice contractuelle. Elle invite par conséquent, les autorités compétentes à faire toute la lumière sur ce drame par une enquête visant l'arrestation et la condamnation du coupable conformément aux lois en vigueur.


La MUPEMENETCI exprime sa compassion à la victime de cette agression tout en formulant le vœu qu'elle se remette au plus vite de tous les chocs subis. Elle lui apporte dès cet instant, un soutien affectif, matériel et financier ».


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Plus rassurés qu'avant quand s'ouvre la saison des pluies ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Modification du Code pénal, une avancée ?
 
3132
Oui
48%  
 
3166
Non
49%  
 
227
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Viol d'une institutrice contractuelle à Sandéguė, la MUPEMENETCI veut la peau du coupable
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter