Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Accusé d'avoir annulé l'ACD, le Directeur des Affaires Juridiques affirme que le terrain est au centre d'un litige foncier entre l'archevêché et une organisation islamique
 

Côte d'Ivoire : Accusé d'avoir annulé l'ACD, le Directeur des Affaires Juridiques affirme que le terrain est au centre d'un litige foncier entre l'archevêché et une organisation islamique

 
 
 
 14363 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 22 novembre 2021 - 07:40

L'information est abondamment relayée sur les réseaux sociaux. Le Directeur des Affaires Juridiques du ministère de la Construction, du logement et de l'urbanisme est accusé d'avoir annulé l'ACD d'un terrain appartenant à une organisation islamique qui a déjà commencé à bâtir un centre de santé pour les indigents.


Selon la même information, à cause des actions de Mory Kaba, Directeur des Affaires Juridiques, le ministre Bruno Nabagné Koné serait détesté alors qu'il ne serait pour rien dans ses prises de décisions.


En réaction, le Directeur des Affaires Juridiques affirme que le terrain dont-il s'agit est l'objet d'un litige foncier. Selon lui, l'affaire a dépassé le cadre administratif et est aujourd'hui devant le Conseil d'Etat.


«En réalité dans cette affaire, les prétentions de l'ONG BAB SALAM butent sur les revendications de l'Archevêché. Les deux parties sollicitent la pleine propriété d'un équipement situé dans un lotissement destiné à accueillir initialement un centre de santé. Du fait de l'affectation initiale de ce site qui est insusceptible d'appropriation privée, il importait de le libérer afin d'en confier la gestion au ministère de tutelle ou d'inviter les parties à solliciter un bail emphytéotique, conformément aux recommandations de la Commission des Requêtes Complexes et/ou Sensibles. Ce litige qui a dépassé le cadre administratif est aujourd'hui devant le Conseil d'Etat ».


Wassimagnon 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Accusé d'avoir annulé l'ACD, le Directeur des Affaires Juridiques affirme que le terrain est au centre d'un litige foncier entre l'archevêché et une organisation islamique
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter