Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Conflit à la chefferie d'Abatta, vers la saisie du conseil d'État ? La chefferie sortante appelée à dresser son bilan
 

Côte d'Ivoire : Conflit à la chefferie d'Abatta, vers la saisie du conseil d'État ? La chefferie sortante appelée à dresser son bilan

 
 
 
 4449 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 26 novembre 2021 - 14:05

Le vice doyen d'âge (Ph KOACI)


Alors qu'il avait déjà invité toutes les parties à la table de discussion et restait disponible à les y accompagner dans une démarche de pacification, le vice doyen du village d'Abatta, Augustin Danho aura eu un appel tombé dans les oreilles de sourds.


Hier jeudi 25 novembre 2021, le numéro 2 des sages du village d'Abatta a réitéré son appel à tous les fils et filles du village d'Abatta, en froid depuis la délivrance de l'arrêté préfectoral à André Abito.



 

"Humblement, j'ai lancé l'appel à tous les frères de revenir à la table de discussion mais ils ne reviennent pas. Nous voulons que tous reviennent à Abatta. C'est pour eux Abatta. Ce samedi il y aura un enterrement et nous voulons que tous viennent. Et après l'enterrement, il y aura une rencontre à mon domicile avec tous pour qu'on parle de paix. Je demande à tous d'être présents .", a réitéré son appel à tous les Atchans d'Abatta, le doyen Augustin Danho. Même si ce dernier reste déplorer la violation des us et coutumes Atchan par l'administration ivoirienne.


"Nous voulons qu'on respecte nos us et coutumes pour que la paix revienne dans nos villages. La constitution a été présentée à l'administration mais elle ne s'y réfère pas. Nous demandons au président de la République de prendre la situation d'Abatta en main afin qu'il y ait une solution durable .", a lancé son cri de coeur, le porte parole des sages du village d'Abatta.


Bien plus, la question de la délivrance de l'arrêté préfectoral à Abito André, d'ailleurs contesté par la quasi totalité des habitants du village, le cadre à la retraite estime que le seul recours qui vaille la peine, reste la saisie du conseil d'État.


Enfin, les sages d'Abatta ont-ils demandé au chef sortant et son équipe dirigeante, de venir dresser le bilan de son temps de règne. Faute de quoi,ils le traduiront non seulement devant son chef de famille, puis devant les juridictions compétentes.


Jean Chresus, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Conflit à la chefferie d'Abatta, vers la saisie du conseil d'État ? La chefferie sortante appelée à dresser son bilan
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter