Ghana Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Ghana :  Rejet du budget 2022 au détriment de la « majorité »
 

Ghana : Rejet du budget 2022 au détriment de la « majorité »

 
 
 
 4311 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 5 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 27 novembre 2021 - 12:25

Nana Akufo-Addo (ph), le Président ghanéen


Le parlement ghanéen a rejeté le budget 2022 présentée au nom de l’Exécutif par le ministre des Finances, Ken Ofori-Atta.


Le rejet du budget 2021 est intervenu hier vendredi 26 novembre à Accra après un débrayage des députés de la majorité NPP sur un désaccord avec le président du parlement. Le rejet du budget est motivé par une taxe sur les transactions électroniques, y compris les paiements d'argent mobile.


Suite à la sortie des députés du NPP de la salle, le président du parlement, Alban Bagbin, leur a accordé une pause de cinq minutes pour reprendre leurs sièges.


Après l’expiration du temps accordé, le président du parlement a demandé l’avis des députés qui étaient pour ou contre l’approbation du budget 2022 présenté le 17 novembre 2021 par le ministre des Finances. Pendant que les députés du parti NPP qui devraient voter pour le « OUI » étaient introuvables, ceux de la minorité NDC (opposition), ont procédé au vote et ont rejeté par un NON le budget 2022.


 

Avant la survenue de cette situation, une première dans la quatrième République, la tendance s’était dessinée le mardi 23 novembre, date d'ouverture des débats sur le budget 2022. Si les députés de la majorité NPP avaient défendu le budget, ceux du NDC ont prétexté qu’il faut le rejeter pour cause de la taxe de 1,75 % sur toutes les transactions financières électroniques. Le chef de la minorité, Haruna Iddrisu, a soutenu que la taxe annoncée surchargera les ghanéens et sera un frein aux investissements et au développement du secteur privé.


Quant à la tournure des évènements ayant conduit à la sortie des députés du NPP de l’hémicycle et le vote de leurs collègues du NDC, le président du parlement a déclaré qu’il fera tout ce qui est en son pouvoir pour ne pas permettre au gouvernement d'entraver ou de frustrer le parlement dans son fonctionnement.


A la suite des élections législatives de 2020, les 275 sièges au parlement ghanéen ont été raflés par les deux grands partis dans le pays, le NPP et le NDC. L’égalité des sièges dans ce parlement 137 pour chacun des deux partis a fait dire au président du parlement que c'est un parlement égalitaire 137-137 avec un indépendants qui a rejoint un camp. Cette situation présage de la suite d’un mandat qui ne sera pas aisé pour le Président Akufo-Addo.


Le rejet du budget 2022 n’est que le début d’une affaire qui connaitra un rebond le mardi 30 novembre avec le retour des parlementaires au parlement.



 

Mensah,

Correspondant permanent de KOACI au Ghana, Togo et Nigeria

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –




 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Ghana : Rejet du budget 2022 au détriment de la « majorité »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter