Ghana Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Ghana :  Parlement, opposition entre majorité et minorité, nouvelle échauffourée
 

Ghana : Parlement, opposition entre majorité et minorité, nouvelle échauffourée

 
 
 
 3970 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 9 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 21 décembre 2021 - 11:33

Une partie des rixes (ph)



L’ambiance au parlement ghanéen, à égalité entre les députés des deux groupes parlementaires, a été chaude dans la nuit d’hier lundi lors du vote du projet de loi ayant trait à la taxe sur les transactions électroniques (E-Levy) proposée par le gouvernement dans son budget 2022.


La bagarre a débuté dans l’hémicycle lorsque des députés du groupe minoritaire NDC (137 députés) ont tenté d'empêcher le premier vice-président, Joseph Osei Owusu, qui présidait la séance de quitter son siège pour aller voter.


La stratégie des députés de la minorité, qui vise obliger le vice-président à s’abstenir lors du vote, a suscité une vive rection de leurs collègues du groupe majoritaire NPP (137 députés) à vouloir décanter la situation par la force.


C’était dans cette atmosphère que les députés ont commencé à se donner des coups de poing mettant ainsi un terme à la procédure. La séance est ajournée sur ce mardi.


 

Cliquez pour agrandir l'image  
 


Explication des deux groupes parlementaires et contexte


Pour comprendre le sens du blocage qu’ils voulaient signifier au président intérimaire du parlement, les députés du groupe minoritaire NDC ont expliqué que l’honorable Osei-Owusu, qui présidait la séance, ne devrait pas légalement prendre part au vote comme le recommande l'article 109 du Règlement.


L’examen du projet de loi qui a été inscrit comme urgence s’est déroulé en l’absence du président du parlement. Avant la séance, le groupe majoritaire NPP a indiqué ignorer où se trouvait le président du parlement, Alban Bagbin.


Le vice-président du groupe majoritaire, Alexander Afenyo-Markin, a accusé le président Alban Bagbin de s’être délibérément absenté du parlement pour permettre à la minorité de contrecarrer les affaires du gouvernement.


 

Avant les échauffourées le président du parlement, Alban Bagbin, qui a présidé les travaux dans la matinée, n'a pas pu regagner le perchoir dans l'après-midi et c’était devant cette situation que le vice-président du parlement a pris sa place pour présider la séance, mais aussi pour voter.


Le gouvernement a proposé au parlement d'imposer la taxe E-Levy de 1,75 % sur toutes les diverses transactions électroniques, y compris les transferts d'argent mobile dépassant 100 Ghana cedis. Pour la circonstance et sur la controverse, le président intérimaire de la séance, Joseph Osei-Owusu, a annoncé qu'il sera procédé au vote serait pour approuver le projet de loi et qu’il votera lui-même en sa qualité de député.



Mensah,

Correspondant permanent de KOACI au Ghana, Togo et Nigeria

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire-France : BNP qui se retire de la Bicici en la faveur d'entreprises d'Etat, vers une fuite des clients ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire-Mali : Faure Gnassingbé de mèche avec la junte militaire ?
 
1232
Oui
37%  
 
1938
Non
59%  
 
129
Sans avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Ghana : Parlement, opposition entre majorité et minorité, nouvelle échauffourée
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Forotoba
c'est la démocratie
 
 il y a 9 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter