Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire:   Répétition d'accidents de circulation provoqués par des conducteurs en état d'ivresse, Adou Richard veut sévir
 

Côte d'Ivoire: Répétition d'accidents de circulation provoqués par des conducteurs en état d'ivresse, Adou Richard veut sévir

 
 
 
 4401 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 22 janvier 2022 - 09:53



Le 14 janvier 2022, aux environs de 06 heures du matin, un accident de la circulation s'est produit au carrefour Freeworld Hôtel, dans la commune de Bingerville, impliquant trois véhicules dont un véhicule de transport en commun communément appelé GBAKA, un minicar de transport d'élèves et un taxi.


Cet accident particulièrement dramatique a entrainé le décès de deux élèves respectivement âgés de 6 ans pour le garçon et de 4 ans pour la fille, tous deux membres de la même famille, ainsi que 04 blessés dans un état critique.


Selon les premiers éléments de l'enquête préliminaire réalisée par le Commissariat de Police de Bingerville, le minicar de transport d'élèves qui venait dans le sens Abidjan-Bingerville et voulait tourner à un carrefour, a été violemment percuté à l'arrière par le minicar de transport en commun « Gbaka » roulant à une vitesse excessive.


Le minicar de transport d'élèves percutait par la suite un taxi venant sur la voie opposée également à vive allure.

Aussi, eu égard à la violence du choc, les deux élèves se retrouvaient éjectés du minicar dont la portière n'avait pas été fermée par le chauffeur. Le garçonnet décédait sur le champ et la fillette, quelques heures plus tard, après son évacuation par les sapeurs-pompiers au Centre Hospitalier et Universitaire (CHU) de Cocody.


 

Dans un communiqué, Adou-Richard Christophe, Procureur de la République voudrait indiquer que les trois chauffeurs impliqués dans cet accident ont été interpellés, et une information judiciaire a été ouverte à leur encontre, avec mandat de dépôt.


Selon lui, deux jours plus tard, soit le 16 janvier 2022, le même scenario morbide s'est reproduit aux environs de 04 heures du matin à la Riviera, au carrefour Ivoire Paintball club, peu après le rond-point de l'église Notre Dame de la Tendresse, entre un véhicule de type camionnette de la société ECOTI et un véhicule personnel de marque Mitsubishi, immatriculé 1575 HC 01. Au triste bilan de cet accident, l'on dénombre le décès, sur le champ, de tous les occupants dudit véhicule, à savoir sept (07) jeunes dont six hommes et une femme. Leur âge oscillait entre 18 et 22 ans.


Par ailleurs, des débris de bouteilles d'alcool ont été retrouvés sur les personnes décédées, qui par ailleurs étaient imbibées d'alcool.


Le Procureur de la République fait le constat que ces accidents de la circulation, avec leurs cortèges de morts, sont provoqués essentiellement par des conducteurs en état d'ivresse ou sous l'emprise de stupéfiants, les excès de vitesse, le non-respect des feux tricolores, et encore plus grave, des cas de conduite sans permis de conduire.


 

Par conséquent, comme indiqué dans le communiqué, le Procureur de la République annonce que toutes les personnes interpellées dans le cadre de ces procédures subiront la rigueur de la loi pénale.


Même si depuis la nuit des temps, on nait et on meurt de diverses manières et que rien ne peut altérer cette donne ou promettre la vie éternelle, Adou-Richard Christophe en appelle à la prudence au volant, au sens de la responsabilité de chacun et surtout au strict respect du Code de la route.



Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Violences de la présidentielle 2020, les responsables politiques doivent ils être jugés ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Jean-Louis Gasset nouvel entraineur des éléphants, bon choix?
 
959
Oui
22%  
 
3269
Non
74%  
 
169
Sans Avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire: Répétition d'accidents de circulation provoqués par des conducteurs en état d'ivresse, Adou Richard veut sévir
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Rolandk
Si les policiers qui devaient traquer ces ivrognes sont corrompus, qu'est-ce qui va changer ? Il y aura toujours des accidents à gogo! Tampiri
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter