Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Le Ministre Adama Diawara au nouveau syndicat Mores-CI : « Il ne faut pas demander l'impossible à l'État »
 

Côte d'Ivoire : Le Ministre Adama Diawara au nouveau syndicat Mores-CI : « Il ne faut pas demander l'impossible à l'État »

 
 
 
 2592 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 6 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 11 février 2022 - 12:03

Adama Diawara et les membres du nouveau syndicat (Ph) 


Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, le Pr. Adama Diawara, a accordé une audience, le mercredi 9 février 2022, au Mouvement pour la recherche et l’enseignement supérieur de Côte d’Ivoire (Mores-CI), à son cabinet à Abidjan-Plateau, a-t-on appris de source officielle.



Selon le Pr. Othémés Apolos Christophe, membre du présidium du Mores-CI, la nouvelle organisation a été créée dans l’optique de la poursuite des activités syndicales en milieu universitaire. Avec pour triptyque « apolitisme - démocratie - transparence », ce syndicat vise à redorer le blason de l’enseignant du supérieur et du chercheur qui, a un moment donné, a été écorné.


« Il s’agit pour nous de tourner la page sombre de la Coordination nationale des enseignants du supérieur et chercheur (Cnec) avec la mise en place d’une nouvelle manière de diriger », a insisté Pr Othémés. Il s’agira pour la structure, selon son porte-parole, de travailler en synergie avec la tutelle afin de voir ce qui pourra être fait à court, moyen et long termes.


À côté dudit syndicat, les enseignants comptent à terme, créer une mutuelle pour la satisfaction de certains projets sociaux.


 

Revenant sur les origines de la création de ce mouvement, le Pr Othémés Apolos a reconnu que la Cnec a connu quelques soucis dans son fonctionnement, ce qui a donné naissance à un bicéphalisme. Il a donc fallu un travail bien mené qui a permis depuis septembre 2019 à la réunification des deux tendances.


Un comité de suivi comprenant les 4 secrétaires généraux de la Cnec, à savoir les deux premiers (Pr Traoré Flavien et Pr Ouattara Mamadou) et les Pr Johnson Zamina et Othémés Apolos Christophe a été mis en place à cet effet. C’est donc avec l’accord de la base et les différents responsables que le congrès constitutif du Mores-CI s’est tenu.


Tout en félicitant les représentants du Mores-CI pour cette initiative, le ministre Adama Diawara leur a apporté sa bénédiction, tout en leur demandant d’être réaliste dans leurs revendications. « Dans vos revendications, il faut savoir raison garder. Il ne faut pas demander l’impossible à l’État », a conseillé le ministre.


Pour rappel, le Mores-Ci a été porté sur les fonts baptismaux, le samedi 29 janvier 2022, à l’issue d’un congrès constitutif qui s’est tenu à l’amphithéâtre Mamadou Coulibaly de l’École normale supérieure (ENS) d’Abidjan, comme relayé par KOACI.


 


Donatien Kautcha, Abidjan 



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Les 49 militaires écroués en pleine médiation et après les explications de l'Onu, la junte malienne perd-elle la raison ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: La grève des acteurs des points de vente de mobile money est-elle rais...
 
3109
Oui
48%  
 
3177
Non
49%  
 
224
Sans Avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Le Ministre Adama Diawara au nouveau syndicat Mores-CI : « Il ne faut pas demander l'impossible à l'État »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter