Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : « La gouvernance du pouvoir actuel facilite l'implantation du PPA-CI », selon Stéphane Kipré
 

Côte d'Ivoire : « La gouvernance du pouvoir actuel facilite l'implantation du PPA-CI », selon Stéphane Kipré

 
 
 
 3266 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 28 février 2022 - 09:49

Stéphane Kipré à Bouaké » (Ph) 


Kipré Stéphane, vice-président exécutif du PPA-CI en charge de l'implantation du Parti sur le territoire national, a séjourné ce week-end dans la région du Gbêkê, à l'initiative des militants responsables du parti de ladite région. 

Il a tenu un discours fort de remobilisation des troupes. 


Il a indiqué en substance que la ville de Bouaké, étant une zone très difficile pour le PPA-CI, devra désormais bouger, et ce, par une présence continue et très remarquée des responsables locaux sur le terrain. Pour lui, nous avons des arguments solides et concrets pour faire de Bouaké, une zone favorable au PPA-CI et au Président Laurent Gbagbo. Il a donc exhorté les camarades responsables du parti dans le Gbêkê à utiliser l'arme de la parole convaincante pour aller chercher nos amis d'en face. 


« (...) Bouaké est toujours dans l'esprit des Ivoiriens synonyme de la partition du pays, depuis la crise de 2002. Mais au PPA-CI, Bouaké doit être synonyme de l'Union du Parti. Quand on parle de la réconciliation et de l'histoire des crises en Côte d'Ivoire, on évoquera toujours Bouaké. Mais au PPA-CI, si nous devons parler de Bouaké, nous devons le faire comme la zone qui a permis de rassembler. Quand il y a eu la crise, beaucoup de nos responsables, ici à Bouaké, ont eu à perdre leurs maisons, leurs activités. Vous avez été victimes de l'engagement aux cotes du Président Laurent et pour cela nous devons vous dire Yako. 


Bouaké et nous avons des arguments solides pour le faire. Les Ivoiriens commencent à comprendre aujourd'hui les interpellations, a l'époque du Président Laurent Gbagbo. La cherté de la vie, ce n'est pas Gbagbo, la cause. Avec Laurent Gbagbo, on payait sans difficultés la bouteille d'huile, mais sous ce gouvernement, même se procurer le sachet d'huile est difficile. La cherté de la vie ne concerne pas spécialement les militants du PPA-CI, mais tous.


Je pense et j'en suis convaincu que toutes les personnes à Bouaké qui pensaient que se battre contre la Côte d'Ivoire, pour l'avènement de ce régime au pouvoir, sont pris aujourd'hui de découragement. Aujourd'hui, ils constatent et comprennent que rien n'a changé dans leurs vies et ça ne le sera pas. Il est temps d'aller les chercher. Pardonnons, retournons vers eux et ouvrons-leur nos bras.


 

Allons-y les chercher parce que Laurent Gbagbo a eu raison trop tôt. Allons-y les chercher parce que la route est bloquée à Abidjan et n'arrive pas à Bouaké. Allons-y les chercher et leur dire que c'est de ça que Gbagbo nous parlait. Il n’y a rien de plus facile que d'aller implanter dans une zone hostile à notre organisation. Il suffit juste de poser des questions pertinentes. En 10 ans de gouvernance, qu'elle est leur condition de vie qui a changé ? Est-ce que l'appartenance au RHDP leur garantit la réduction particulière des prix des denrées ? Est-ce que l'école est gratuite pour leurs enfants ?


Est-ce qu'ils ont eu des emplois ? Allons-y les chercher parce qu'ils commencent à comprendre la vérité. Allons-y les chercher. Il nous faut aller demander aux habitants de Dar es Salam (Bouaké), le Kilogramme de riz est à combien. Et c'est la nôtre argument de l'implantation. Là où il y a le défi c'est où nous devons aller écarquiller les yeux pour leur montrer. Allons-y les chercher. N'ayons pas peur. Nous sommes déjà couches, nous n'avons plus rien à perdre.


Le Chef a déjà combattu pour nous, n'ayons pas peur. Beaucoup de gens voulaient que nous restions derrière pour pleurer, que nous restions dans les sujets politiques. Nous devons dialoguer, mais nous devons toucher les questions de la cherté de la vie et de véritables sujets. Moi, j'ai promis aller dans toutes les zones où ils ont promis des Universités et les CHU. J'irai voir. On veut nous condenser dans les débats pendant que nos populations souffrent.


Nous, nous faisons la politique pour une meilleure situation de la vie des Ivoiriens. Le Président Laurent Gbagbo préfère que les Ivoiriens mangent que la question du dégel de ses comptes. Il ne sera pas tant heureux si ses comptes sont dégelés et que le peuple souffre. Gbagbo c'est le peuple. 


 

En 2023, le PPA-CI aura des candidats aux élections dans toutes les circonscriptions de la Côte d'Ivoire. En 2025, le PPA-CI sera derrière son Chef, le Président Laurent Gbagbo. Nous ferons tous bloc derrière lui et il gagnera. Que chacun s'occupe de son chef. Ce sont toujours eux qui s'occupent de notre chef. A chaque fois, ils parlent de notre Chef, mais je ne les comprends pas. Si vous aimez tant notre Chef, laissez votre chef et rejoignez-nous. Mais à la réalité, c'est parce que Laurent Gbagbo est le vrai Chef du Pays. Pendant 10 ans d’absence, il n’y a pas un jour ou un journal ne parle pas de lui. Quand ils parlent de lui, a midi, c'est la rupture des stocks. Mais quand ils ne parlent pas de lui, le soir, il y a des restes. Laurent Gbagbo est le vrai Chef de la Côte d'Ivoire. 


Faisons vivre nos fédérations. Organisons les réunions, utilisons l'arme de la parole convaincante que nous avons et faisons vivre nos sections. Oui, il y a des difficultés financières, il y a des problèmes, mais c'est là que nous les cadres devront agir. Je voudrais dire Merci au Ministre Amani Michel, pour le siège qu'il a donné à la fédération. C'est ensemble que nous ferons équiper ce siège. Le Président Ousmane Sy Savane vous aidera avec la fourniture de gadgets et les visuels. J'en suis convaincu. L'heure est à l'implantation du Parti. Le temps est arrivé. 2022, dans le Gbèkè, allons-y les chercher. », a déclaré Kipré.



Donatien Kautcha, Abidjan


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Route de Grand Bassam, preférez vous payer 1000 et prendre l'autoroute pour gagner du temps ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Evasion à la MACA, le ministre de la justice a-t-il eu raison de limo...
 
3217
Oui
79%  
 
747
Non
18%  
 
122
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : « La gouvernance du pouvoir actuel facilite l'implantation du PPA-CI », selon Stéphane Kipré
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
jordanchoco2020
moi j'aime l'approche de ces blakoros ils continue a pas se remettre en question, ce qui est certain ADO tout seul a magatapé, leur CNT aller retour et ca va pas qlq part lol ....
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter