Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :  Journée internationale des droits de la femme, Dominique Ouattara distinguée pour ses actions en faveur du bien-être de la gent féminine
 

Côte d'Ivoire : Journée internationale des droits de la femme, Dominique Ouattara distinguée pour ses actions en faveur du bien-être de la gent féminine

 
 
 
 2719 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 6 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 08 mars 2022 - 19:36

Mme Dominique Ouattara ce mardi à Abidjan

La 45ᵉ édition de la Journée Internationale des droits de la Femme (JIF) a été célébrée aujourd'hui en Côte d'Ivoire. 5.000 femmes de toutes les composantes de la société ivoirienne ont pris part à la cérémonie officielle qui s'est déroulée à l’espace Agora de la commune de Koumassi.

Cette journée marquant la lutte pour les droits des femmes et notamment pour la fin des inégalités par rapport aux hommes était placée sous le parrainage de Madame Dominique Ouattara, Première Dame de Côte d’Ivoire.

Plusieurs femmes membres du Gouvernement et des personnalités ont rehaussé de leur présence à la célébration de la 45ᵉ édition qui a pour thème « égalité de chance pour un avenir durable en Côte d’Ivoire ».

Fait marquant, au cours de l'édition 2022 de la JIF, sept (7) personnalités dont la Première Dame Dominique Ouattara ont reçu la reconnaissance de l’Etat de Côte d’Ivoire pour leur engagement dans la promotion du genre et du développement.

Pour ses actions en faveur du développement du genre, la Première Dame Dominique Ouattara a été élevée dans la dignité de commandeur de l’Ordre du Mérite de la Femme et de la Famille. Les six (6) autres personnalités ont été élevées au rang d’officiers et de chevaliers de l’Ordre du Mérite de la Femme et de la Famille.  

Cliquez pour agrandir l'image  
 

Profitant du cadre de cette importante cérémonie, la Première Dame Dominique Ouattara a fait d’importants dons en nature et en espèce aux femmes de Koumassi, d’une valeur de 130 millions FCFA.

Ces dons composés de matériels et d’équipement permettront de renforcer les capacités et les rendements des commerçantes, des coiffeuses et des couturières de la commune, ainsi que des IFEF et des écoles maternelles. Dominique Ouattara a également offert la somme de dix (10) millions F CFA aux populations présentes à la cérémonie.

La célébration de la JIF mettant en avant l’égalité des chances entre les hommes et les femmes, Madame Ouattara a à l'occasion octroyé un montant additionnel du Fonds d’Appui aux Femmes de Côte d’Ivoire (FAFCI) d’une valeur de 300 millions F CFA aux femmes de Koumassi.

Avec un montant initial d’un milliard FCFA, l’enveloppe du FAFCI pour la commune de Koumassi s’élève désormais à 1.300.000.000 FCFA. Ce montant additif représente une réelle bouffée d’oxygène pour les femmes de cette commune et leur permettra davantage de bénéficier de prêt.

Prenant la parole, la Première Dame a rappelé l’importance de la célébration de la Journée Internationale des droits de la Femme. Selon l'épouse de Ouattara, la célébration de la JIF est l’occasion pour le gouvernement de faire l’état des lieux des avancées réalisées et des défis à relever, en vue d’affiner la stratégie de promotion de la femme.

« (…) Comme vous le savez, le 8 mars est décrété Journée Internationale des droits de la Femme par l’Organisation des Nations Unies, depuis 1977. Cette journée focalise toutes les attentions sur les droits de la femme. Les gouvernements établissent alors, l’état des lieux des avancées réalisées et des défis à relever, en vue d’affiner leurs stratégies de promotion de la femme », a déclaré Madame Dominique Ouattara, réaffirmant au passage que la femme est un acteur du développement et son important dans la société colle bien avec le thème choisi cette année pour la JIF.

Cliquez pour agrandir l'image  
 

« (…) Ce thème nous interpelle car, nous le savons la femme occupe une place d’acteur de développement incontournable, acquise de haute lutte, grâce à une présence active dans tous les secteurs d’activités. En effet, sur la femme, repose l’équilibre de la famille et son statut de mère fait d’elle le garant de la stabilité de l’édifice social. Son importance est donc capitale », a-t-elle souligné, avant d’appeler ses sœurs à être des artisanes de la cohésion sociale et de la paix.

Nassénéba Touré, ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfant, s’est félicité des avancées de la Côte d’Ivoire en matière de promotion du genre et a rappelé que le Président Alassane Ouattara a fait de ce préalable une priorité dès son accession à la magistrature suprême en 2011. Elle a néanmoins reconnu que face à ces avancés, beaucoup reste à faire pour arriver à une réelle égalité des chances entre hommes et femmes.

La ministre a appelé les femmes à plus de mobilisation pour relever les défis restant malgré de réelles avancées observées dans la société ivoirienne et a annoncé la construction prochaine par la Fondation Children Of Africa d’un centre d’accueil pour les femmes victimes de VBG.

Cissé Ibrahima Bacongo, maire de la commune de Koumassi, a remercié la Première Dame pour son engagement pour le bien-être des femmes, tout comme Traoré Salimata, porte-parole des femmes de Koumassi.

Notons que les populations de Koumassi ont également fait de nombreux dons au couple Présidentiel et la cérémonie a été marquée par un défilé composé des femmes de diverses couches sociales.

Cliquez pour agrandir l'image  
 

Wassimagnon 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Journée internationale des droits de la femme, Dominique Ouattara distinguée pour ses actions en faveur du bien-être de la gent féminine
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Joperfal
Ils ont le cordon de la bourse et ils distribuent quand et à qui ils veulent. Un peu de spaghetti par-ci, quelques kilos de riz par là et le peuple affamé est heureux ce jour et ces donateurs reçoivent les honneurs. Quand est ce que l’Afrique refusera-t-elle ces pratiques esclavagistes ? Moi je souhaite qu’on arrête de distribuer du riz au population comme si nous sommes en guerre. Comment les occidentaux et et le reste du monde vont nous respecter ? Arrêtez ça !!!!!!!!!!
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter