Côte d'Ivoire Culture
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :  Valorisation de la culture Nafara, sortie officielle à Sinématiali du Kodal, masque sacré issu de la deuxième classe initiatique du Poro
 

Côte d'Ivoire : Valorisation de la culture Nafara, sortie officielle à Sinématiali du Kodal, masque sacré issu de la deuxième classe initiatique du Poro

 
 
 
 2082 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 6 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - dimanche 20 mars 2022 - 18:52

La sortie officielle à Sinématiali, du Kodal, masque sacré issu de la deuxième classe initiatique du Poro a eu lieu cette semaine, 7 ans après sa dernière apparition aux populations et conformément à la tradition. Corps préfectoral, chefs traditionnels, chefs de bois sacrés, populations… tous étaient réunis mardi dernier pour assister à la sortie officielle du Kodal.


Le Kodal sort tous les 7 ans et parade à travers des villages choisis sur la base de certains critères soumis aux secrets des dignitaires. Cette parade s’étend sur deux semaines. La seconde partie du mois de mars est donc marquée quotidiennement par les différentes parades des quatre masques issus du Kodal


Au cours de ses parades, le Kodal est accompagné d’anciens initiés parmi lesquels, celui qui est chargé de jouer la flûte (Gbofé), l’instrument qui permet de rythmer ses pas de danses, il est par ailleurs suivi par les nouveaux initiés (Plabélé) disposés en colonne.


Toutefois, après l’initiation au Kodal, les Plabélé passeront à l’étape du Tchologo, à ce moment, on ne les appelle plus Plabélé, mais plutôt Tchopibélé. 


Notons que le Tchologo est pour le peuple Sénoufo ce qui constitue la Formation Commune de Base (FCB) dans l’armée. Autrefois, au niveau de Sinematiali, la formation du Tchologo durait 3 mois.


Mais de nos jours, compte tenu des réalités du moment, notamment le programme académique des élèves, il se déroule sur un mois.


Cependant, il ne se limite pas qu'à un mois de formation, (informations à ne pas divulguer au grand public), 7 ans après le Tchologo, nous avons la dernière phase ; le Kafoh.


 

Cette sortie dans le département de Sinematiali qui prend des allures de fête culturelle, consacre dans le même contexte, l’entrée officielle de la nouvelle promotion qui un mois durant, recevra la formation pratique relative à l’apprentissage du Kodal, de la part des anciens.


Entité très appréciée du peuple Sénoufo, le Kodal chez les Nafara, c'est-à-dire à Sinematiali, est constitué de quatre masques aux aspects physiques très élégants, chacun portant un nom tenu par le secret des initiés.


Pendant leurs différentes parades, les quatre masques (Kodal) en colonnes, adoptent des démarches et des attitudes qui diffèrent les unes des autres, en fonction de leurs rôles. Le dernier par exemple a pour vocation de protéger les nouveaux initiés (Plabélé).


Contrairement à la plupart des autres entités du Poro, le Kodal est favorable à l’initiation des femmes.


L’on trouve le Kodal chez plusieurs sous-groupes Senoufo, notamment les Niarafolo, les koufoul, les kafibélé, les Tiébara, les Nafara, etc. 


Le Kodal fait partie des classes initiatiques du Poro et constitue la deuxième étape après le Nounhnan (initiation à la maîtrise du bœuf, éléments essentiels pour l’agriculture, source principale de revenus du peuple Sénoufo).


Avant le Nounhnan, il y a le Kamourou qui représente un avant-goût, une sorte d’entrée en la matière exécutée exclusivement par les enfants, en attendant d’atteindre l’âge requis pour les initiations conventionnelles. Malheureusement, le Kamourou a pratiquement disparu au fil des années, toutefois il y a encore des enfants qui imitent certains masques.


 

À Ferké, chez les Niarafolo par exemple, le Kodal n'est constitué que d’un seul masque. Le Kodal est l’un des masques les plus respectés non pas pour sa puissance, mais plutôt pour ses attributs. Il a pour rôle de sécuriser les plus puissants masques Sénoufo et d’annoncer les événements les plus importants (l’entrée des nouveaux initiés dans le bois sacré, il annonce également certaines cérémonies dans les bois sacrés et la sortie des initiés du bois sacré).


Notons que Sinématiali est une localité du nord de la Côte d’Ivoire, située à 32 kilomètres de Korhogo et 18 kilomètres de Ferké dans la Région du Poro. La population du département de Sinématiali est essentiellement constituée de Nafara.




Wassimagnon 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire-Mali : Kandia Camara (min aff etrangères) et Adama Tounkara (médiateur) aux abonnés absents, rien d'étonnant ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Insultes des autorités maliennes, dans une autre époque le pouvoir au...
 
2120
Oui
61%  
 
1268
Non
36%  
 
113
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Valorisation de la culture Nafara, sortie officielle à Sinématiali du Kodal, masque sacré issu de la deuxième classe initiatique du Poro
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter