Côte d'Ivoire Sport
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : AG élective  du CNO, Bamba Cheick Daniel récuse le Magistrat  Zunon Alain en qualité de Président de la Commission Electorale et interpelle  Palenfo
 

Côte d'Ivoire : AG élective du CNO, Bamba Cheick Daniel récuse le Magistrat Zunon Alain en qualité de Président de la Commission Electorale et interpelle Palenfo

 
 
 
 2869 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 21 avril 2022 - 12:52

Bamba Cheick Daniel (Ph) 


Comme à la Fédération Ivoirienne de Football (FIF), c’est également la tempête Comité National Olympique de Côte d’Ivoire (CNO-CIV).


Le Candidat Bamba Cheick Daniel récuse Zunon Alain en qualité de Président de la Commission Electorale et d’Arbitrage du CNO-CIV pour cause de légitime suspicion.


Après la bataille qui a opposé M. Bamba et M. Zunon lors de l’élection du président de la Fédération Ivoirienne de Taekwondo qui a vu le poulain du premier cité, Jean-Marc Yacé, remporté le scrutin, les deux se retrouvent pour les élections du CNO-CIV, afin de connaitre le successeur de l’Intendant Général Lassana Palenfo.


Le président sortant du CNO-CIV a porté son choix sur le Magistrat Hors Hiérarchie, Zunon Alain, pour l’Assemblée Générale Ordinaire Elective du Comité National Olympique de Côte d’Ivoire en qualité Alain en qualité de Président de la Commission Electorale et d’Arbitrage.


 

Bamba Cheick Daniel a adressé un courrier à M. Lassana Palenfo afin de récuser M. Zunon.


« Les antécédents éminemment conflictuels qui ont prévalu et prévalent jusqu’à ce jour entre Mr ZUNON et la Fédération Ivoirienne de Taekwondo et particulièrement avec le candidat BAMBA Cheick Daniel inclinent fortement à une légitime suspicion quant à sa capacité de conduire de manière transparente et impartiale ce processus électoral ; surtout avec les pouvoirs si léonins que vous lui conférez par cette décision », relève-t-il et de citer quelques faits notables :


« (...) depuis 2016 sont édifiants pour justifier notre conviction sur l’incapacité de Mr ZUNON à gérer ces élections dans la stricte légalité et équité :Refusant de respecter la décision souveraine de l’Assemblée Générale Extraordinaire de la FITKD qui, se conformant aux statuts de la World Taekwondo, avait levé la limitation des mandats, Mr Zunon par un courrier en date du 27 février 2017 a démissionné de son poste de vice-président et avait introduit une plainte auprès du CNO-CIV ; (Doc n°01)-Cette plainte de Mr ZUNON est citée par le Président du CNO-CIV parmi les motifs de sa décision illégale de suspendre Mr BAMBA Cheick de la présidence de la FITKD pendant quatre (04) ans ; (Doc n°02)- Bien que la World Taekwondo ait à tous points rejeté la décision (Doc n°03) par laquelle le Président du CNO-CIV suspendait BAMBA Cheick Daniel de ses fonctions, Mr ZUNON a poursuivi ses actes de défiance et tentatives de fragilisation de la FITKD pendant six (06) ans ; s’entêtant à refuser avec le CNO-CIV les pertinentes décisions de la World Taekwondo. Parmi ces nombreux actes de défiance et de subversion, l’on peut retenir les suivants : le 13 avril 2021, Mr ZUNON « proclame » devant la presse nationale et internationale, la vacance de la présidence de la FITKD et invite le Ministère en charge des Sports à organiser une transition mettant à l’écart Me BAMBA Cheick Daniel ; (Doc n°04).13 janvier 2022, se faisant présenter les vœux du nouvel an par un groupuscule de pratiquants de Taekwondo, Mr ZUNON déclare ce qui suit : « depuis 2016, nous sommes au front pour aider à faire évoluer le Taekwondo. C’est une mission difficile vu l’enracinement du système. Cependant, elle n’est pas désespérée. C’est pourquoi, il nous faut travailler ensemble, en équipe, solidaires les uns des autres pour aller à cette victoire qui nous tend la main. La justice est lente certes, mais efficace. Demeurons confiants. » (Doc n°05). Candidat malheureux aux récentes élections à la présidence de la Fédération Ivoirienne de Taekwondo lors desquelles il a obtenu 24 voix sur 231 votants, (Doc n°06) des membres du clan de ZUNON dont Mr SOUMAHORO Ibrahim tentent actuellement de faire annuler cette élection par le Tribunal de Première Instance d’Abidjan et ont introduit une action au pénal contre BAMBA Cheick.

 

En tirant les conséquences logiques de tout ce qui précède, le candidat Bamba Cheick Daniel récuse le Magistrat Zunon Kipré Alain comme Président de la Commission Electorale et d’Arbitrage du CNO-CIV créé par Palenfo.


« L’intéressé étant, dans le cas d’espèce, loin de réunir l’impartialité et la neutralité nécessaires à l’exercice de cette charge. En tout état de cause, Mr ZUNON Kipré Alain ne devrait pas faire partie ou participer aux travaux de cette commission à quelque titre que ce soit », a-t-il conclu.


Donatien Kautcha, Abidjan 


 



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Indépendance, invités, Gbagbo et Bédié se sont-ils arrangés pour faire fond bond à Ouattara?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Grace présidentielle accordée, deal avec Ouattara, Gbagbo a-t-il eu c...
 
2122
Oui
48%  
 
2151
Non
49%  
 
126
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : AG élective du CNO, Bamba Cheick Daniel récuse le Magistrat Zunon Alain en qualité de Président de la Commission Electorale et interpelle Palenfo
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter