Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :    Saison des pluies, le Gouvernement annonce des déguerpissements forcés de populations installées sur les zones à risques, en attendant des mises en demeure servies
 

Côte d'Ivoire : Saison des pluies, le Gouvernement annonce des déguerpissements forcés de populations installées sur les zones à risques, en attendant des mises en demeure servies

 
 
 
 7091 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 5 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - dimanche 24 avril 2022 - 13:29



Il y a quelques semaines de cela que le ministre de l'Hydraulique, de l'Assainissement et de la Salubrité (MHYDASS) a lancé, les travaux de curage de tous les caniveaux, toutes les canalisations en prélude à la grande saison des pluies.


Bouaké Fofana a visité hier certains sites pour vérifier le bon fonctionnement des ouvrages qui sont en cours de réalisation. Il s'est rendu d'abord au carrefour de l'Indénié en compagnie de Coulibaly Beh, Coordinateur du projet pour s'assurer de l'état des travaux d'aménagement du système de drainage sous les échangeurs en construction à ce carrefour.


«On n'a commencé les travaux de curage de nos ouvrages, nous sommes venus vérifier leur fonctionnement et comme il y a eu les premières grandes pluies, nous allons voir comment ils ont fonctionné. J'ai commencé par l'Indénié, un carrefour très stratégique à Abidjan. Lors des dernières pluies , il y a eu une montée des eaux, on connaît les raisons », a déclaré, le ministre de l'Hydraulique, de l'assainissement et de la salubrité.


Après l'Indénié, Bouaké Fofana et sa délégation ont ensuite mis le cap sur Bonoumin dans la commune de Cocody pour voir le fonctionnement du barrage. Le ministre a à l'occasion rappelé la mission qui est la tienne à la tête de ce département pour permettre aux ivoiriens de vivre dans la quiétude pendant la saison des pluies. Et a au passage exhorté les populations à libérer les sites des ouvrages pour le bien de tous


«Notre travail consiste à diminuer la force de l'eau. On construit des barrages où l'eau reste d'abord. Après ça coule doucement pour aller vers la lagune. Ces ouvrages sont extrêmement importants, c'est pourquoi on demande aux populations de ne pas rester sur les sites d'ouvrages, de ne pas rester à côté des ouvrages. Comme nous n'avons pas encore construit tous les ouvrages qui sont sur le chemin de l’eau, quand on aura tout construit on aura moins de problèmes. Il en reste encore quelques uns à construire. J'en appelle aux populations quand on vous demande de quitter les sites de barrage c'est pour le bien de tous. Nous voulons diminuer la force de l'eau en construisant ces barrages où l'eau va rester un moment et gagner la lagune », a expliqué, Bouaké Fofana.


 

En saison des pluies, il y a une grande menace dans les zones à risque, il peut avoir des inondations, des glissements de terrains, le ministre a réitéré son appel aux populations de quitter les zones à risque.


Il a annoncé que le ministère a déjà servi dans certaines zones, des mises en demeure aux populations pour sortir de ces zones-là, parce qu’il veut préserver des vies humaines.


«Nous avons bien apprécier les risques, c’est pour cela que nous avons servi des mises en demeure et nous allons continuer de servir les mises en demeure. Avant les très grandes pluies, il faut que tous ceux qui sont installés dans les zones à risque partent. C'est une question de préservation de vie humaine », a ajouté M. Fofana.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


Le ministre a révélé que dans chaque quartier d'Abidjan, il y a des zones à risque qui ont été identifiées avec ses partenaires, les maires.


 

«Toutes les zones à risque sont identifiées, nous parlons aux populations pour leur demander de partir de ces zones en saison des pluies parce que c'est là où il y a toujours les morts et les grands. Quand il pleut beaucoup, il y a les glissements de terrains. La dernière fois j’étais à Attecoubé, des gens sont installés sur les flanc de montagne, s’il pleut l'eau va emporter la maison avec eux, et ce n'est pas normal. L’Etat invite toutes les populations, elles savent qu'elles sont sur les zones à risque, elles n'ont pas de documents. Nous demandons pour préserver des vies humaines que tout le monde parte des zones à risque », a mentionné, Bouaké Fofana.


Quand bien même, l'Etat n'a pas autorisé des habitations dans ces zones à risque, elles sont envahies par des populations.


«On les informe avec tous les partenaires, les ministères concernés, toutes mairies du grand Abidjan, l'ONPC, les sapeurs-pompiers pour leur montrer les dangers qu'il y’a à occuper ces zones à risque. Si après tout cela ils sont là, nous nous fixons une date, ceux qui y seront nous allons recourir à la force pour les faire partir », a menacé, le ministre.


La priorité du Gouvernement aujourd'hui est la préservation des vies humaines, comme l'a indiqué, M. Fofana, s’il faut recourir à la force pour faire partir les gens, il le fera «parce qu'on ne peut pas, en tant qu'Etat responsable, les laisser là».


Wassimagnon 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Saison des pluies, le Gouvernement annonce des déguerpissements forcés de populations installées sur les zones à risques, en attendant des mises en demeure servies
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter