Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :   Blanchiment de capitaux, trafic de drogue, corruption, le ministère de la Justice renforce les capacités du PPEF
 

Côte d'Ivoire : Blanchiment de capitaux, trafic de drogue, corruption, le ministère de la Justice renforce les capacités du PPEF

 
 
 
 3012 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 09 mai 2022 - 21:29



La Côte d'Ivoire est résolument engagée dans la lutte contre la criminalité financière, notamment le blanchiment des capitaux, le trafic international de drogue et la corruption à tous les niveaux. Cependant, une lutte efficiente contre ces criminalités passe nécessairement par la formation et le renforcement des capacités des acteurs en charge de cette mission.


Le ministère de la Justice et des droits de l'homme, qui a bien compris cette nécessité, initie en collaboration avec l'appui de la Coopération Allemande depuis ce lundi 09 mai 2022 à Assinie, commune balnéaire du grand Abidjan, un séminaire dans l'optique de permettre à l'ensemble des acteurs du Pôle Pénal Économique et Financier (PPEF), d'acquérir de nouvelles connaissances et techniques d'enquêtes.


Financé par le ministère Fédéral Allemand de la Coopération Économique et du Développement (BMZ), ce projet dénommé "Bonne gouvernance pour l'accroissement des investissements et de l'emploi en Côte d'Ivoire", si cher au GIZ, couvre la période 2020-2024.


 

Il vise à soutenir les efforts de réformes engagés depuis peu par le gouvernement ivoirien à l'effet d'améliorer le climat d'investissement et d'affaires en renforçant l'intégrité, la redevabilite et la passation des marchés publics en respectant le principe de la concurrence.


Cet atelier selon Philipp Wiederspahn, chef du projet Bonne Gouvernance de la GIZ, vise quatre grands objectifs. Il s'agit dans un premier temps pour la GIZ d'être un appui à une meilleure détection de la corruption et de la criminalité économique en Côte d'Ivoire. Ensuite, renforcer les capacités de la société civile, de l'État et des acteurs privés, afin de les amener à mettre en œuvre des mesures de lutte contre la corruption. En outre, être un appui à l'amélioration des services fournis par les structures administratives compétentes pour promouvoir une concurrence loyale et enfin, renforcer les capacités de la Cour des comptes ivoirienne.


" Dans le contexte de gouvernance de la Côte d'Ivoire, le Pôle Pénal Économique et Financier (PPEF), est au cœur du dispositif de détection et de répression de la criminalité financière, des actes de corruption et des infractions assimilés. Il est important pour ce Pôle de se doter rapidement de compétences pointues et d'outils efficaces pour lutter contre toutes les formes de criminalité économique et financière qui rongent l'économie ivoirienne ", a-t-il indiqué. 


Philipp Wiederspahn, a exhorté les participants et les participantes, pour la plupart acteurs du système judiciaire chargés des enquêtes, des poursuites, de l'instruction et du jugement, à se disposer durant les 5 jours (09 au 13 mai) du séminaire "pour acquérir les compétences de base nécessaires, de sorte à mener des enquêtes sur les délits à caractère financier, suivre les flux financiers à travers des montages complexes et utiliser des techniques sophistiquées pour mettre en évidence des liens entre les suspects et leurs activités illicites".


La cérémonie d'ouverture de cet atelier de formation a vu la présence du Directeur de cabinet du garde des Sceaux, ministre de la Justice et des droits de l'homme, le magistrat Bernard Kouassi


 

Il a remercié la coopération allemande pour son appui considérable dans la tenue de cette formation placée sous le thème " l'enquête économique et financière au profit du PPEF


À en croire, ce séminaire n'est que le premier d'une série à venir. Ce sont au total 25 participants qui prennent part à cet atelier de formation. Ils seront édifiés pendant ces 5 jours par deux experts formateurs internationaux que sont Henri Hovette et Pélagie Ebeka.


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Indépendance, invités, Gbagbo et Bédié se sont-ils arrangés pour faire fond bond à Ouattara?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Grace présidentielle accordée, deal avec Ouattara, Gbagbo a-t-il eu c...
 
2122
Oui
48%  
 
2151
Non
49%  
 
126
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Blanchiment de capitaux, trafic de drogue, corruption, le ministère de la Justice renforce les capacités du PPEF
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter