Ghana Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Ghana :  Etat d'alerte contre le terrorisme, une campagne annoncée
 

Ghana : Etat d'alerte contre le terrorisme, une campagne annoncée

 
 
 
 1962 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 23 mai 2022 - 17:28

Kojo Oppong Nkrumah, le ministre de l'Information (ph)


Le gouvernement ghanéen annonce avoir accru la sensibilisation de ses forces de sécurité et de renseignement suite au nombre croissant de menaces et d'attaques terroristes et de certains rapports de renseignement inquiétants plus proches des frontières du pays.


La mise en alerte des forces de sécurité a été révélée hier dimanche par le ministre de l'Information, Kojo Oppong Nkrumah, lors d’un point de presse. Une campagne contre le terrorisme va être lancée le mardi le 24 mai 2022 avec un numéro vert pour permettre aux populations de signaler les activités suspectes susceptibles de compromettre la sécurité dans le pays.


Sur la mesure prise par le gouvernement, le ministre Nkrumah a rappelé que pas plus tard que le 11 mai dernier au Togo, près d’une dizaine de militaires ont été tués à la suite d'une attaque terroriste au nord du pays. Partant de cette attaque, il a révélé que « les rapports des services de renseignement suggèrent que certains ghanéens ont été impliqués dans des attaques terroristes dans la région sahélienne ».


En vue d’accroitre la veille et la lutte contre toute éventuelle attaque dans le pays, le porte-parole du gouvernement a annoncé que le ministère de la Sécurité nationale lancera une campagne antiterroriste le mardi 24 mai 2022. Une ligne d'urgence sera mise à la disposition du public, le 999, pour signaler toute menace de terrorisme.


En prélude et à la réussite de cette campagne nationale intitulée « Voir quelque chose, dire quelque chose », le Coordinateur adjoint de la Sécurité nationale, Edward Kwaku Asomani, a déclaré lors du point de presse « Vous devez aider les agences de sécurité et de renseignement. Vous devez signaler toute activité suspecte que vous voyez. Nous sommes d'avis que lorsque les ghanéens sont en sécurité et sont conscients de leur environnement, cela réduira les menaces d'une attaque contre le pays ».


 

Appels aux religieux


Dans la droite ligne de la lutte contre le terrorisme, le Secrétariat de la sécurité nationale du Ghana a exhorté les ghanéens et surtout les leaders religieux à redoubler de vigilance car le pays n'est pas à l'abri des menaces terroristes.


Pour cet appel, le Coordinateur adjoint de la sécurité nationale a fait savoir que les terroristes agissent sous diverses formes et peuvent « se présentent sous toutes les formes, ils peuvent s'agir de votre pasteur dans l'église, d'un imam dans une mosquée, d'individus venant en tant qu’une ONG prétendant faire du travail communautaire. Cela signifie que nous devons tous être vigilants ».


Rapport du premier trimestre sur le terrorisme en Afrique


Au cours du premier trimestre de cette année, a expliqué M. Asomani, l'Afrique a connu environ 346 attentats terroristes, dont 49 % se sont produits en Afrique de l'Ouest. Ce rapport a-t-il dit, indique clairement que la sous-région est devenue un foyer d'activités terroristes.


Selon le Coordinateur adjoint de la sécurité nationale, les terroristes veulent accéder à la mer, et que la nature des différentes attaques dans la sous-région montre aussi que partout où ils vont, il y a une certaine forme de ressource minérale ou naturelle, notamment l'or.


 

Il a expliqué que l’étude des différentes attaques qui se sont produites dans la sous-région montre que les terroristes exploitent généralement les lignes de fracture existantes comme les conflits ethno-religieux, les communautés qui se sentent aliénées ou ont des griefs envers l'autorité.


Mensah,   

Correspondant permanent de KOACI au Ghana, Togo et Nigeria

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –




 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Route de Grand Bassam, preférez vous payer 1000 et prendre l'autoroute pour gagner du temps ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Evasion à la MACA, le ministre de la justice a-t-il eu raison de limo...
 
3217
Oui
79%  
 
747
Non
18%  
 
122
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Ghana : Etat d'alerte contre le terrorisme, une campagne annoncée
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter