Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Bassam, vives tensions autour d'une opération de déguerpissement, l'adjoint du chef du village de Petit Paris mortellement poignardé
 

Côte d'Ivoire : Bassam, vives tensions autour d'une opération de déguerpissement, l'adjoint du chef du village de Petit Paris mortellement poignardé

 
 
 
 5933 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 02 juin 2022 - 18:31

le défunt chef adjoint de Petit-Paris (Ph KOACI)

 

Le village de Petit Paris, localité située dans la commune de Grand-Bassam vit présentement une période difficile.

 

Une opération de déguerpissement prévue pour avoir lieu ce jeudi 2 juin 2022, a vite viré au drame dans ce village de PetitParis.

 

Pour cause, et comme confié à KOACI par des sources sur place, des jeunes de ce village se sont vigoureusement opposés au déguerpissement d’un site dans cette localité.

 

Ainsi, depuis vendredi 27 mai 2022, le village vivait au rythme de cette tension qui régnait. Le point culminant de cette affaire fut la présence hier mercredi 1er juin 2022 de Nanan Dénis Wadja, chef adjoint de Petit -Paris et d’un détachement de policiers.

 

Ces derniers, qui venaient dans le but de raisonner les jeunes surexcités, ont vite été pris à partie.

 

C’est au cours de ces échauffourées que le chef adjoint Nanan Dénis Wadja, par ailleurs agent à la Sotra a reçu, selon nos sources, plusieurs coups de couteaux et de machette.

 

Ce chef adjoint a malheureusement succombé de ses blessures sur le lit de l’hôpital, nous informe-t-on.

 

« C'est une lacrymogène lancée par un policier pour disperser des jeunes surexcités qui a eu un effet de révolte. Et malheureusement, les agents de la police ne disposaient plus lacrymogène, le chef adjoint Wadja et les policiers ont été pris à partie et une course-poursuite s'en est suivie. L’adjoint au chef du village de Petit Paris est vite rattrapé. Il portait des bottes donc ne pouvant pas s'échapper, il a été vite pris par ses bourreaux. Ceux-ci l'ont terrassé avant de le rouer de coups de machettes et le poignarder sur toutes les parties de son corps. Baignant dans une mare de sang était déjà affaibli, il a été par la suite transporté à l'hôpital de Bassam par ambulance. C'est au moment où le chirurgien tentait d'extraire une lame de couteau planté sur sa poitrine que Nanan Wadja Kodjo », relate un habitant de Petit-Paris, témoins de l’affaire.

 

Aux dernières nouvelles, un couvre-feu a été instauré dans le village de Petit-Paris et des négociations seraient en marche pour ramener le calme dans cette localité.

 

Jean Chrésus, Abidjan 


 
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Les 49 militaires écroués en pleine médiation et après les explications de l'Onu, la junte malienne perd-elle la raison ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: La grève des acteurs des points de vente de mobile money est-elle rais...
 
3109
Oui
48%  
 
3177
Non
49%  
 
224
Sans Avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Bassam, vives tensions autour d'une opération de déguerpissement, l'adjoint du chef du village de Petit Paris mortellement poignardé
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter