Côte d'Ivoire Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire-France : Fin du Business Forum, signature d'un protocole d'accord entre la CGECI et la BPI
 

Côte d'Ivoire-France : Fin du Business Forum, signature d'un protocole d'accord entre la CGECI et la BPI

 
 
 
 1780 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 17 juin 2022 - 18:34

Au Business Forum à Abidjan



Abidjan, capitale économique ivoirienne, a abrité le Business Forum entre l'Afrique de l'Ouest et l'Union Européenne, autour du thème « Transformation des économies d'Afrique de l'Ouest à travers un partenariat renforcé entre les secteurs privés européen et ouest-africain ».

Ce premier Forum entre les secteurs privés européen et ouest-africain, a réuni environ 700 participants, issus des secteurs privés européens et d'Afrique de l'Ouest-africain, des représentants de haut niveau des institutions politiques et d'autres parties prenantes.


Le Forum a permis d'échanger sur la nécessité du développement des chaines de valeurs prioritaires pour répondre aux défis de la transformation structurelle des économies ouest africaines, mais également de nouer de solides partenariats d'affaires entre les secteurs privés des deux régions d'une part et, entre les secteurs privés et les représentants des Gouvernements.


Le Business Forum s'est déroulé sur deux (02) journées du 16 au 17 juin et a été marqué par cinq (05) panels de haut niveau, six (06) tables rondes, des rencontres d'affaires (B2B et B2G).


Des conclusions du business forum financé par l'Union européenne et organisé par le ministère des Affaires étrangères, de l'intégration africaine et de la Diaspora en collaboration avec la CGECI, l'on retient que cinq (05) panels de haut niveau ont meublé le déroulement du Forum et ont réuni vingt-trois (23) panélistes. Trois (03) panels ont meublé la première journée du Business Forum.


Le panel d'ouverture a porté sur le thème « Partenariat Afrique de l'Ouest-Union Européenne : Allons Ensemble ». Ce panel a permis d'échanger sur les propositions de solutions en vue de renforcer le partenariat entre l'UE et l'Afrique de l'Ouest. De plus, les participants ont pu dresser le bilan du partenariat entre l'Afrique de l'Ouest et les pays de l'UE et donner leurs attentes à l'issue de ce forum afin d'explorer les perspectives de développement des secteurs privés européen et ouest africain.


 

Le deuxième panel a permis d'échanger sur les Chaines de valeurs à fort potentiel de transformation économique en Afrique de l'Ouest, notamment sur l'accompagnement à mettre en place pour le développement de ces chaines de valeur.


Le troisième panel a abordé les défis et les opportunités pour l'accès aux marchés de l'Union Européenne et des pays de l'Afrique de l'Ouest dans le cadre des Accords de Partenariat Économique (APE).


Le quatrième panel a porté sur les opportunités d'investir en Côte d'Ivoire, un pays de référence en Afrique de l'Ouest et le cinquième a permis de revisiter les mécanismes de financement innovants pour le secteur privé.


Six (06) tables rondes étaient au programme ont permis d'aborder de façon spécifique certaines préoccupations majeures pouvant concourir au renforcement de la coopération entre les deux régions. Elles ont également permis d'échanger sur le développement de certaines chaines de valeurs spécifiques.


Les trois (3) tables rondes tenues au cours de la première journée avaient pour thèmes, « l'économie numérique », « le climat des investissements et les outils de rapprochement entre les secteurs privés européen et ouest africain ».


Trois autres tables- rondes ont eu lieu ce jour et ont porté sûr, « la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE), le BTP et la construction et le développement des villes durables ouest-africaines ».


 

Les séances de B2B ont permis aux participants d'avoir des rencontres dans le but de nouer des relations. Quant aux B2G, elles ont permis aux participants de s'enquérir des principaux projets d'investissements portés par les Etats d'Afrique de l'Ouest.


Outre les panels et les tables-rondes, le Business Forum a été l'occasion d'évènements particuliers, notamment la signature d'un protocole entre le Mouvement des entreprises de France Internationale (MEDEFI) et l'Union des Organisations Patronales du Sahel (UPAS) et la signature d'un protocole d'accord entre la Confédération Générale des Entreprises de Côte d'Ivoire (CGECI) et la Banque Publique d'Investissement de France (BPI).


La cérémonie de clôture a été présidée par Kandia Camara, ministre d'Etat, ministre des Affaires étrangères. Elle était représentée par Dr. Méité, Directeur général de la diplomatie économique de Côte d'Ivoire. Il s'est dit convaincu que la mise en œuvre des recommandations issues des travaux boostera le partenariat entre les secteurs privés ouest-africaine et européens et a dit compter sur les présidents de la CGECI et de Eurocham.


« Nous restons convaincus que les recommandations issues des travaux seront mises en œuvre pour davantage de partenariats gagnants-gagnants entre les secteurs privés ouest-africains et européens. Je sais pouvoir compter sur les Présidents de la CGECI et d'EUROCHAM à cet effet », a-t-il conclu.


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Indépendance, invités, Gbagbo et Bédié se sont-ils arrangés pour faire fond bond à Ouattara?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Grace présidentielle accordée, deal avec Ouattara, Gbagbo a-t-il eu c...
 
2122
Oui
48%  
 
2151
Non
49%  
 
126
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire-France : Fin du Business Forum, signature d'un protocole d'accord entre la CGECI et la BPI
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter