Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : N'cho Acho Albert, maire d'Agboville, veut-il tourner le dos à l'opposition ?
 

Côte d'Ivoire : N'cho Acho Albert, maire d'Agboville, veut-il tourner le dos à l'opposition ?

 
 
 
 4264 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 27 juin 2022 - 11:58

N’Cho Albert, Maire d’Agboville (Ph) 


À l'occasion de l'opération coups de pioche qui a eu lieu le vendredi, 24 juin dernier, à la cité administrative d'Agboville, en vue de la construction de l'hôtel de ville de la commune d'Agboville, N'cho Acho Albert, le maire, a fait une annonce un peu surprenante. 


Lui qui, dès après la sortie de prison de Simone Ehivet Gbagbo, l'épouse de l'ex-chef de l'État de Côte d'Ivoire, Laurent Gbagbo, est allé faire allégeance à l'ex-première dame, aujourd'hui annonce former un trio gagnant avec Dimba N'Gou Pierre, ex- coordonnateur régional du RHDP de l'Agnéby-Tiassa et actuel président du conseil régional de ladite région et Adama Bictogo, actuel président de l'Assemblée nationale. 


« Dimba, Acho et Bictogo, c'est notre temps. Cela pour dire que nous devons nous mettre ensemble pour travailler », a fait savoir le maire, comme le rapporte une source proche de notre rédaction dans la capitale de l’Agneby-Tiassa.

 

Poursuivant, il a suggéré que la politique doit être mise à part pour penser développement. « Mettons la politique à part pour le développement. Désormais, vous allez me voir avec Bictogo et Dimba », a lâché N'cho Acho Albert.


Prétextant l'allure changeante de la ville d'Agboville et des coups de pouce apportés par son jeune frère Dimba à certaines réalisations dans sa commune, N'cho Acho Albert pense qu'il est bon pour lui de se rapprocher du camp du développement dont le RHDP est le chantre. Vouloir le développement est ce que souhaite tout élu local pour le bonheur de ses administrés. 


Sauf que N'cho Acho Albert est un homme politique dont de lourds soupçons de velléités de virer au RDR, à l'époque, ont pesé sur lui depuis sa première mandature de 2013 à 2018. En effet, les bruits répandus dans la ville d'Agboville ont laissé entendre que le maire avait viré au RDR. 


 

La source de cette rumeur est l'information livrée en son temps par le Prof. Bamba Mamadou, alors secrétaire départemental du RDR du département d'Agboville, au cours d'une réunion chez le vieux Sidibé Belko. Au cours de cette réunion, Bamba Mamadou, selon des sources proches de l'ex-patron du RDR dans le département d'Agboville, avait solennellement affirmé que N'cho Acho Albert, maire indépendant de la commune, a fait son adhésion au RDR matérialisée par l'achat de sa carte de membre.


Cette information avait créé une réelle tension au sein du conseil municipal dont les 3/4 étaient acquis à l'ancien parti au pouvoir, le FPI de l'ex-président ivoirien Laurent Gbagbo. D'ailleurs le jour même de son élection en mars 2013, à sa résidence, interrogé par la presse sur les sanctions brandies par feu le Dr Miaka Ouréto, alors président intérimaire du FPI pour insubordination de tous les cadres du FPI n'ayant pas respecté les consignes de leur parti et qui se sont porté candidats, N'cho Acho Albert a dit ne pas être concerné.


« Je ne sens pas concerné par ces mesures parce que cela fait plus de six ans que j'ai pris mes distances vis-à-vis de ce parti », avait-il martelé. Nous étions en mars 2013 quand il affirmait cela. 


Mais après la libération de Simone Ehivet Gbagbo en août 2020, il est venu lui faire allégeance pour traduire sa nouvelle adhésion à la cause de son ancien parti, le FPI, ancien parti au pouvoir. C'est pourquoi beaucoup s'interrogent sur cette autre sortie du maire d'Agboville, homme politique dont les propos sont à prendre très au sérieux.


S'unir avec ses frères Dimba N'Gou Pierre et Adama Bictogo n'est pas à combattre, mais le message politique suscite évidemment de réels motifs d'interrogations.


 

A-t-il finalement décidé de faire comme certains de ses collègues maires qui ont déposé leurs valises au RHDP après cette sortie ? Ou pense-t-il avoir vaincu l'opposition de certains de ses conseillers municipaux ? 


« On a tous entendu l'information selon laquelle le maire aurait pris sa carte de militant RDR. Mais puisqu'il ne nous a pas encore signifié cela, alors on l'attend. Sinon, il sait très bien qu'on va le destituer », nous avait confié, à cette période tumultueuse, un de ses anciens adjoints. 


Peut-être ces caciques de sa première mandature ont dû revoir leur copie ou cette phrase couve-t-elle un appel à une union véritable des cadres de la cité d'Agboville. Comme disent les Anglais : « Wait and see. »


Donatien Kautcha, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Les 49 militaires écroués en pleine médiation et après les explications de l'Onu, la junte malienne perd-elle la raison ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: La grève des acteurs des points de vente de mobile money est-elle rais...
 
3109
Oui
48%  
 
3177
Non
49%  
 
224
Sans Avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : N'cho Acho Albert, maire d'Agboville, veut-il tourner le dos à l'opposition ?
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter