Côte d'Ivoire Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :     PND 2021-2025, Souleymane Diarrassouba annonce que le gouvernement attend du secteur privé, la mobilisation de 43000 milliards de FCFA sur les 59000 milliards de FCFA prévus
 

Côte d'Ivoire : PND 2021-2025, Souleymane Diarrassouba annonce que le gouvernement attend du secteur privé, la mobilisation de 43000 milliards de FCFA sur les 59000 milliards de FCFA prévus

 
 
 
 2086 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 6 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 28 juillet 2022 - 17:35

Souleymane Diarrassouba


«Dans le Programme National de Développement (PND 2021-2022), de 59000 milliards de FCFA, nous attendons du secteur privé national, régional et international, une mobilisation de l'ordre de 43000 milliards de FCFA », a déclaré Souleymane Diarrassouba, ministre du Commerce, de l'industrie et de la promotion des PME, ce jeudi 28 juillet 2022, lors de la cérémonie d'ouverture du séminaire des chambres consulaires nationales à Abidjan.


Selon le ministre Souleymane Diarrassouba, le gouvernement ivoirien n'a aucun doute sur la capacité du secteur privé à relever ce défi dans la réalisation de cette troisième génération des PND, puisqu'au cours des deux premiers PND, ce secteur a déjà fait montre de sa force de frappe.


«Lors du premier PND, le secteur privé sur les 11000 milliards de FCFA a contribué à hauteur de 65% et même dépassé ce qui lui a été demandé. Pour le deuxième PND, sur la période 2016-2020 de 30.000 milliards de FCFA, le secteur privé a contribué dans l'ordre de 70% et à encore dépassé la part qui a été demandée. Nous n'avons donc aucun doute que le secteur privé puisse dépasser à nouveau les 43000 milliards de FCFA », a-t-il indiqué.


Poursuivant son intervention, le ministre en charge du Commerce, de l'industrie et de la promotion des PME, a partagé avec le parterre de convives venues prendre part à ce séminaire des chambres consulaires nationales regroupant la chambre de commerce et d'industrie de Côte d'Ivoire, la chambre d'agriculture et de la chambre nationale de métiers de Côte d'Ivoire, les projections du gouvernement sur le plan économique à l'horizon 2030.


 

À en croire Souleymane Diarrassouba, ces projections indiquent que le taux annuel moyen de croissance économique devrait passer de 5,9% sur la période 2016-2020, à 16,65 % sur la période 2021-2025. Un bond qualitatif réalisable grâce au secteur secondaire et tertiaire dans un environnement macro-économique stable.


Au niveau social, toujours selon ces projections, le revenu par tête d'habitant qui avait déjà doublé de 2010 à 2020 en passant de 1070 dollars à 2134 dollars en 2020 va encore augmenter. Il devrait passer à l'horizon 2030 à plus de 4000 dollars par tête d'habitant. Sur la base encore de ces projections, dans le cadre de la mise en œuvre du projet de société du président Alassane Ouattara dénommé " Côte d'Ivoire solidaire", l'espérance de vie devrait s'améliorer en passant de 57 ans à 67 ans. Par ailleurs, le taux de pauvreté, à l'horizon 2030, devrait être en dessous de 25%, puisqu'il s'est amélioré sur les dix dernières années, passant de 51% en 2010 à 39 pour cent en 2020.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


Toutes ces projections, le gouvernement compte les réaliser en s'appuyant sur le secteur privé considéré comme le moteur de la croissance.


«Comme vous le voyez, les attentes du gouvernement envers le secteur privé dans son ensemble et les chambres consulaires nationales en particulier sont grandes. En effet, dans le cadre du projet du gouvernement visant la transformation structurelle de l'économie ivoirienne, les investissements massifs sont attendus du secteur privé soit environ 75% des investissements prévus », a-t-il expliqué.

Pour ce qui concerne le secteur agro-industrie, le ministre Souleymane Diarrassouba a fait savoir que l'objectif du gouvernement à l'horizon 2025, c'est de transformer au moins 50% des matières premières. A l'horizon 2030, le pays entend transformer la totalité de ses matières premières.


 

Car dit-il, "en le faisant, nous créerons de la richesse au niveau national et nous impacterons notre produit intérieur brut (PIB) et nous créerons une masse d'emploi pour nos jeunes et nos femmes".


Notons que le séminaire des chambres consulaires nationales est placé sous le thème : " Vision 2030 du président de la république : quelle contribution des chambres consulaires nationales ?".


Wassimagnon 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : PND 2021-2025, Souleymane Diarrassouba annonce que le gouvernement attend du secteur privé, la mobilisation de 43000 milliards de FCFA sur les 59000 milliards de FCFA prévus
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Hmmm... C'est costaud cette quote part.
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter