Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :    Le meurtrier du français encourt selon Adou Richard Christophe, l'emprisonnement à vie, sa comparution annoncée pour le 10 août
 

Côte d'Ivoire : Le meurtrier du français encourt selon Adou Richard Christophe, l'emprisonnement à vie, sa comparution annoncée pour le 10 août

 
 
 
 6346 Vues
 
  3 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 09 août 2022 - 18:08

Adou Richard Christophe



Le Procureur de la République confirme l'arrestation, le lundi 8 août 2022, du meurtrier de Clément Nourrisson âgé de 31 ans de nationalité française, abattu dans la nuit du 17 au 18 juillet à Marcory. Il s'agit de Belbaogo Alcime.


Dans un communiqué, Adou Richard Christophe annonce que le tueur sera déféré le 10 août 2022 au Parquet et sera traduit devant le Tribunal correctionnel en comparution immédiate pour répondre des faits de vol commis de nuit, en réunion, avec port d’armes, et avec violences ayant entrainé la mort ; faits prévus et punis par les articles 457, 459-3°-8°, 460, 461, 462 du Code Pénal.


Dans le document en notre possession, le Procureur de la République soutient qu'il encourt l'emprisonnement à vie et félicite les éléments de la Direction de la Police criminelle pour leur professionnalisme.


Ci-dessous le communiqué du Procureur de la République, Adou Richard Christophe


«Dans la nuit du 17 au 18 juillet 2022, aux environs d’une heure du matin, le sieur Clément NOURRISSON, 31 ans, de nationalité française, en fonction à la société Bouygues Construction, a été froidement abattu par deux individus armés de pistolets automatiques.


Les éléments de la Direction de la police criminelle (DPC) se transportaient aussitôt sur les lieux et procédaient aux constats d’usage.


 

L’enquête ouverte par ladite unité permettait de savoir que le jour des faits, la victime, après un diner dans un restaurant, rentrait à son domicile sis à Marcory Zone 4, accompagnée d’un ami.  


Ils auraient, par la suite, été suivis par ces deux malfrats circulant à bord d’une motocyclette, qui réussissaient à leur subtiliser divers objets. Avant qu’ils ne prennent la fuite, l’un deux ouvrait le feu sur le sieur Clément NOURRISSON. Les investigations ainsi que les auditions des témoins permettaient d’appréhender, le lundi 08 août 2022, l’un des mis en cause, en l’occurrence le nommé BELBAOGO Alcime alias KASS.


Sur indication de ce dernier, les officiers de police judiciaire se transportaient dans la commune d’Adjamé aux fins de procéder à l’interpellation du second malfrat, le nommé TRAORE MOUSSA.


Ce mis en cause, à la vue des agents enquêteurs, ouvrait le feu sur ces derniers.


La riposte des agents de police a permis de le neutraliser. Son arme, garnie de deux munitions de 9 millimètres, a été saisie.


Le Procureur de la République tient à faire savoir que le nommé BELBAOGO Alcime, sera déféré le 10 août 2022 au Parquet.


 

Il sera traduit devant le Tribunal correctionnel en comparution immédiate pour répondre des faits de vol commis de nuit, en réunion, avec port d’armes, et avec violences ayant entrainé la mort; faits prévus et punis par les articles 457, 459-3°-8°, 460, 461, 462 du Code Pénal.


Il encourt l’emprisonnement à vie.


Le Procureur la République tient à féliciter les éléments de la Direction de la Police criminelle pour leur professionnalisme.


 Le Procureur la République invite enfin la population à dénoncer toutes les personnes se livrant à la commission d’actes répréhensibles afin de leur faire subir la rigueur de la loi pénale.


 

Fait à Abidjan, le 9 août 2022


 Le Procureur de la République  


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire-Mali : Kandia Camara (min aff etrangères) et Adama Tounkara (médiateur) aux abonnés absents, rien d'étonnant ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Insultes des autorités maliennes, dans une autre époque le pouvoir au...
 
2120
Oui
61%  
 
1268
Non
36%  
 
113
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  3 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Le meurtrier du français encourt selon Adou Richard Christophe, l'emprisonnement à vie, sa comparution annoncée pour le 10 août
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
@Marius
Waouh ! Quelle célérité dans cette enquête pour retrouver le meurtrier de cet expatrié ! Bravo a la justice ivoirienne. PS : deux ans bientôt que les terroristes du rdr qui ont appelé à tuer les chrétiens catholiques qui ont juste voulu marcher pour la Paix en Côte d'Ivoire, sont toujours introuvables.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
jordanchoco2020
fini l'impunité bravo aux autorités
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
jordanchoco2020
@marius tu veux voir la saleté de gbagbo regarde bien le matin il te dit mon frère de l'ouest le soir il te zigouille dans une cathédrale sans la moindre pitié lol adieu frère de l'ouest lol alors si tu es pas de l'ouest on parle même pas lol , c'est grace a ado que la plainte de la famille de guei a permis d'etre traité mais koudou qui dansait a la rue princesse a jamais pu le faire lol !!Mon cher si tu as des preuves vient le deposer à la justice fini de rester dans un maquis avec des bocks et tu racontes du borokodji lol .
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter