Sierra Leone Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Sierra Leone :  Calme et couvre-feu après de violentes manifestations à Freetown contre la vie chère
 

Sierra Leone : Calme et couvre-feu après de violentes manifestations à Freetown contre la vie chère

 
 
 
 1434 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 12 août 2022 - 18:01


Ronde de la police (ph)


La situation sécuritaire en Sierra Leone et plus particulièrement dans la capitale Freetown est maîtrisée et passée sous contrôle par les autorités. Un couvre-feu a été imposé hier jeudi à partir de 19 h00 à 7h 00.


Selon plusieurs sources et la police, au moins 27 personnes, dont 6 policiers et 21 civils ont été tuées, lors des manifestations anti-gouvernementales qui ont éclaté le mercredi 10 aout 2022. La police sierra-léonaise a annoncé qu’en dehors du bilan humain, plusieurs manifestants ont été arrêtés.


A l’origine des violences enregistrées, il ressort que le mercredi dernier, des milliers de manifestants sont descendus dans les rues de la capitale Freetown et de certaines autres régions du pays, appelant le gouvernement à s'attaquer au problème DDE la crise économique et du coût élevé de la vie.


 

À Freetown, les manifestants ont barricadé les rues, exprimant leur colère face à la flambée du coût de la vie sous le gouvernement du Président Julia Maada. Selon les manifestants, le coût de la vie a augmenté de plus de 40 % en quelques mois. Des fumées et de gaz lacrymogène étaient visibles en l’air avec des manifestants qui lançaient des pierres et brûlaient des pneus.


Tout était parti d'un rassemblement pacifique organisé par des commerçantes en guise de protestation contre la vie chère. Un rassemblement qui avait été interdit par les autorités. . Des barrages routiers ont été érigés par des manifestants dans certaines parties de Freetown, des pneus enflammés à des points stratégiques avec des appels « Maada Must Go » entendez le Président Maada doit partir. A en croire une source indépendante, des manifestants ont jeté des pierres sur la police, déclenchant une confrontation qui a fait des morts.


En attendant une enquête sur les faits, les incidents qui ont endeuilles le pays sont attribués par des tiers aux instructions d'un certains Adebayor, un Sierra-léonais qui résiderait aux Pays-Bas. L’accusé aurait publié des enregistrements audio dans lesquels il a critiqué la manière désastreuse dont le gouvernement du SLPP gère les difficultés économiques dans le pays.


 

Le Président Julius Maada Bio a déclaré que les circonstances entourant les événements de mercredi feront l'objet d'une « enquête approfondie ».


Mensah,   

Correspondant permanent de KOACI au Ghana, Togo et Nigeria

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire-France : BNP qui se retire de la Bicici en la faveur d'entreprises d'Etat, vers une fuite des clients ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire-Mali : Faure Gnassingbé de mèche avec la junte militaire ?
 
1232
Oui
37%  
 
1938
Non
59%  
 
129
Sans avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Sierra Leone : Calme et couvre-feu après de violentes manifestations à Freetown contre la vie chère
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter