Burkina Faso Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Burkina Faso : Suspension immédiate des activités de la Caisse des dépôts et consignations, un audit annoncé
 

Burkina Faso : Suspension immédiate des activités de la Caisse des dépôts et consignations, un audit annoncé

 
 
 
 1959 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 18 août 2022 - 14:38

Le gouvernement du Burkina Faso a décidé de la suspension immédiate des activités de la Caisse des dépôts et consignations (CDC-BF) et annoncé un audit de cette structure dirigée par l’ancien premier ministre Paul Kaba Thiéba.


Créée en 2017, la Caisse des dépôts et consignations du Burkina Faso a pour missions d’assurer la collecte et la mobilisation de ressources financières longues, ainsi que le financement des projets d’investissements structurants notamment, en matière d’infrastructures économiques et sociales, de même que la restauration des entreprises à caractère stratégique en difficulté.


Cependant, note le gouvernement, depuis sa création, cette structure « fait face à des difficultés et risques de plusieurs ordres, empêchant l’institution de disposer de toute la plénitude de ses capacités opérationnelles ».


Le Conseil des ministres du mercredi 17 août a donc décidé de « la suspension immédiate des activités de la CDC-BF, de la réalisation d’un audit et de la mise en place d’une commission à l’effet d’analyser les procédures pour sa dissolution ».  


 

Par ailleurs, un rapport relatif au recensement de comptes bancaires des institutions publiques a été adopté.


Ce rapport, note que « suite à des missions effectuées dans les banques et établissements financiers du 04 au 29 avril 2022, il ressort que 685 comptes ont été ouverts au profit des structures publiques avec un solde global de 426,3 milliards de francs CFA.


Sur ces 685 comptes recensés, 369 ont obtenu une autorisation du ministère en charge des Finances. Par contre, 230 comptes bancaires ont été ouverts sans autorisation, présentant un solde de 68,9 milliards de francs CFA.


Ces missions ont également constaté la clôture de 86 comptes dans les livres des banques commerciales, résultant de la mise en œuvre des recommandations des précédentes missions, précise le conseil des ministres qui a décidé de la clôture des comptes ouverts sans autorisation préalable et le reversement de leur solde dans un compte ouvert au Trésor public.


Des autorisations d’ouverture, à titre de régularisation seront accordées aux structures qui remplissent les conditions, selon le gouvernement qui a instruit les ministres chargés du dossier de veiller au respect par les organismes ou structures publiques des dispositions relatives aux lois de finances pour le dépôt dans les comptes du Trésor public de leurs avoirs, en vue d’une meilleure gestion de la trésorerie de l’Etat.


Boa, Ouagadougou


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire-Mali : Kandia Camara (min aff etrangères) et Adama Tounkara (médiateur) aux abonnés absents, rien d'étonnant ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Insultes des autorités maliennes, dans une autre époque le pouvoir au...
 
2120
Oui
61%  
 
1268
Non
36%  
 
113
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Burkina Faso : Suspension immédiate des activités de la Caisse des dépôts et consignations, un audit annoncé
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter