Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Affaire Pulchérie Gbalet, pour Michel Gbagbo son arrestation pourrait fragiliser le tissu social et interpelle Sansan Kambilé
 

Côte d'Ivoire : Affaire Pulchérie Gbalet, pour Michel Gbagbo son arrestation pourrait fragiliser le tissu social et interpelle Sansan Kambilé

 
 
 
 7281 Vues
 
  10 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 25 août 2022 - 19:51

Gbagbo et Gbalet



Pulchérie Gbalet, a été appréhendée et placée sous mandat de dépôt le mercredi 24 août 2022 après un séjour au Mali où elle a rencontré des mouvements proches de la junte sous influence russe et de Guillaume Soro, et dont des éléments graves pour la sureté de l'État ont été découverts par les enquêteurs après son retour.


L'arrestation de cette activiste, proche de l'opposition radicale, en pleine crise entre la Côte d'Ivoire et le Mali (affaire des 49 soldats ivoiriens emprisonnés au Mali, ndllr), fait néanmoins réagir son camp.


Michel Gbagbo, député de la commune de Yopougon estime qu'elle pourrait fragiliser le tissu social et la réconciliation nationale. 


Il a de ce fait, dans une déclaration dont copie a été transmise ce jeudi 25 août 2022 à KOACI interpellé le gouvernement ivoirien sur la nécessité d'une bonne gestion de cette arrestation et au-delà, pour la libération de celle qui, depuis 2020, multiplie des appels à des marches ou manifestations, tous sans suite.


"Considérée par Amnesty Internationale comme détenue d'opinion, en août 2020, Mme Pulchérie Gbalet a bénéficié d'une liberté conditionnelle le 28 avril 2022. Ce mercredi 24 août 2022, elle vient d'être arrêtée pour « entente avec les agents d'une puissance étrangère de nature à nuire à la situation diplomatique de la Côte d'Ivoire, diffusion de fausses nouvelles de nature à porter atteinte au moral des populations et atteinte à l'ordre public »", fait savoir Michel Gbagbo dans sa déclaration.


 

Pour le fils de l'ancien président ivoirien, cette autre arrestation est déplorable et hautement regrettable pour la consolidation de la paix et la cohésion sociale. 


"En effet, c'est au prix de la réconciliation nationale que sa libération fera partie des dynamiques entreprises par les autorités politiques et judiciaires de notre pays. Au nom de ce processus de réconciliation, des actions politiques et sociales concertées devraient être menées en vue d'éviter celles pouvant fragiliser cette cohésion sociale tant souhaitée.", fait savoir le député de Yopougon.


Michel Gbagbo estime que Pulchérie Gbalet a été appréhendée dans des conditions jugées aux « antipodes des règles de procédures pénales » avant d'être inculpée, puis conduite à la Maison d'Arrêt et de Correction d'Abidjan, comme indiqué par ses avocats.


"Cette situation qui jette un doute évident sur la partialité des procédures entamées, permet d'espérer que le Parquet révisera sa position et autorisera la libération de l'inculpée sans délai. N'oublions pas qu'une rubrique de notre histoire renseigne que de nombreux membres de l'opposition et de la société civile, croupissent dans les geôles du pays pour « trouble à l'ordre public et atteinte à la sûreté de l'État ».", soutient Michel Gbagbo.


Enfin, Michel Gbagbo a interpellé le Ministre de la Justice Sansan Kambilé à s'inscrire pleinement dans le processus de réconciliation en jouant la carte de l'apaisement.


 

"J'invite le gouvernement, dont les membres, eux aussi, auront un jour besoin de cette société civile, à scruter cette situation. J'appelle enfin Monsieur le Garde des sceaux, Ministre de la Justice, à s'inscrire pleinement dans le processus de réconciliation en jouant la carte de l'apaisement dans cette affaire qui va au-delà de nos frontières.", a déclaré Michel Gbagbo.


Pour rappel, selon nos informations, les services de l'État ont été informés que des plans de déstabilisation de la Côte d'Ivoire, sous prétexte de cette affaire des 49 soldats ivoiriens, pourraient être articulés par des mouvements proches de la junte malienne avec la complicité d'Ivoiriens, au Pays et à l'extérieur.


Tout indique que, pour les services et en raison de ce contexte, Pulchérie Gbalet pourrait être l'une d'eux.



Jean Chresus, Abidjan


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Laurent Gbagbo qui se fait enrôler sur la liste électorale, provocation ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Le pouvoir se plante-t-il en misant sur Blé Goudé ?
 
2120
Oui
60%  
 
1264
Non
36%  
 
138
Sans avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  10 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Affaire Pulchérie Gbalet, pour Michel Gbagbo son arrestation pourrait fragiliser le tissu social et interpelle Sansan Kambilé
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
jordanchoco2020
Nous ado on est prêt pour leur malbalya laisse nous gérer soro et sa bande de con ça la au cameroun on met concombre dans son cui de pute dans l avion si elle est garçon elle va aller à la descente ado moi je te dis des tueur comme ça laisse on va gérer tu vas même faire 10 mandats avec vote de gbagbo et hkb ado on est là tu nous dit hein
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Anticonformiste@
Michel, elle fait donc partie de l'opposition et se réclame d'être apolitique ?
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Anticonformiste@
Au nom de la réconciliation, la sécurité de la Côte d'Ivoire doit être remise en cause ?
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Anticonformiste@
Au nom de la réconciliation, la sécurité de la Côte d'Ivoire doit être remise en cause ?
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKABLA
ENCORE une fabrication Satanique sortie du labo du RDR(rhdp). Petit á petit, nous découvrons les dessous sombres, sales et sataniques de l'affaire "des 49", que le "pharaon " et son clan veulent éttouffer.....
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
jordanchoco2020
donc le Mali bloque 49 de nos soldats vous condamnez pas , une go djandjou se prends pour le ministre des affaire étrangère vous sortez derrière elle mais elle est pas de votre partie hum on regarde ...le tissu social va bien celui qui s'amuse a venir casser commerce de qlqun ou autre sera maté comme il se doit s'il vaque a ses occupation il sera a l'aise a bon entendeur la fête est fini
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
tomas
c'est quoi ça encore ce soutien de l'opposition à une activiste qui complote contre son propre pays .doit on au nom de la réconciliation des gens qui veulent justement profiter de cette réconciliation en cours pour attenter le pays . apparemment pulcherie était un pion d'une certaine opposition qui a chacune de ses sorties menace le régime.et pulcherie était la face visible de ce complot.
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Ziegler
Cette image illustre bien l'adage qui dit que "qui s'assemble se ressemble". Jamais je n'ai vu une image de Mme Perruque avec Dominique Ouattara, KKB, Touré Mamadou, Vagondo, Patrick Achi....
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
YAIRAILON
Donc,au nom d'une prétendue réconciliation nationale, l'État doit faire preuve de laxisme vis à vis des semeurs de troubles au détriment de la sécurité nationale.Fermeté dans la justice ⚖️.
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
lasak
ça se voit. vous aviez accepté n'importe quoi durant votre gouvernance. C'est pourquoi vous êtes là où vous êtes en ce moment. un pays sérieux n'accepte pas n'importe quoi. Donc, ne nous invitez pas à être fainéants et négligents comme vous.
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter