Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Daloa, 03 gardes pénitentiaires appréhendés dans un fumoir tentent d'ouvrir le feu sur des gendarmes
 

Côte d'Ivoire : Daloa, 03 gardes pénitentiaires appréhendés dans un fumoir tentent d'ouvrir le feu sur des gendarmes

 
 
 
 8790 Vues
 
  5 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 21 septembre 2022 - 15:58

les gardes pénitentiaires appréhendés à Daloa (Ph KOACI)



Ils sont trois (03) gardes pénitentiaires en fonction qui s'adonnaient à des actes répréhensibles en dehors de leurs heures de travail.


En effet, des éléments de la section antidrogue de la gendarmerie de Daloa ont interpellé trois agents de la police pénitentiaire pour trafic présumé de drogue et tentative de meurtre, apprend KOACI de sources bien introduites.


C'est suite à une information anonyme que des éléments de la section antidrogue ont fait une descente dans le fumoir qui se situe dans une Palmeraie au quartier suisse de Daloa.


Les nommés Sourabié Ousmane en fonction à Toumodi, Coulibaly Touho à la prison civile de Daloa et Coulibaly Souleymane à la Maison d'Arret et de Correction d'Abidjan (Maca) sont tombés dans les filets de la cellule anti drogue de Daloa le lundi 19 septembre aux environs de 10 heures. 


C'est ainsi qu'après avoir maîtrisé les guetteurs qui veillent à informer vendeurs et consommateurs à la vue d'éléments étrangers, les éléments antidrogue sont alertés par trois (3) individus à moto se dirigeant vers le fumoir. 


 

Dès que les hommes à moto ont vu les gendarmes, Coulibaly Ousmane a intimé l'ordre à un de ses compagnons d'ouvrir le feu.


Ce dernier n'a pas eu le temps d'exécuter sa sale besogne lorsqu'il fut maîtrisé par les éléments antidrogue de la maréchaussée.


Coulibaly Touho quant à lui n'a pas eu le temps de fuite.


Sourabié Ousmane n'a pas eu la chance d'aller très loin quand il est lui également appréhendé non loin du fumoir.


La fouille exercée sur les deux premiers interpelés aboutie à la découverte de leurs cartes professionnelles, des pistolets automatiques et de la drogue.


 

Après avoir passé deux nuits dans une cellule à la section antidrogue, les trois gardes pénitentiaires dealers présumés sont actuellement dans une autre cellule d'une autre unité des forces de sécurité en attendant d'être présentés devant le procureur de la république près le tribunal de Daloa.


Notons que ce sont au total 14 personnes ont été interpellées au cours de cette opération de destruction de fumoir et traque aux dealers et consommateurs.




Jean Chresus, Abidjan


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 
 
 
 
 
  5 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Daloa, 03 gardes pénitentiaires appréhendés dans un fumoir tentent d'ouvrir le feu sur des gendarmes
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Joperfal
C'est la suite logique de donner du travail par tous les moyens aux frères Cissé...pour service rendu au rdr. N'impote quoi!
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
@Marius
Pouaaahh! Sans surprise, encore et toujours la même racaille.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
jordanchoco2020
Bravo à nos dignes forces de l ordre plus de cadeau terminé la médiocrité cmm. Recèment a Abengourou pro et sang froid
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Adokaflai
Gardes pénitentiaires et dealers. Les militants rdr fournisseurs des prisons.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
phoenix83
C’est un secret de polichinelles, je ne sais pas ce qui a changé entre temps pour que la justice s’intéresse enfin à ces fumoirs . Ici à Daloa tout le monde sait qui se cache derrière ces fumoirs.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter