Tchad Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Tchad : Sept partis politiques interdits d'activité pour trois mois, opposition et gouvernement s'accusent après le jeudi noir
 

Tchad : Sept partis politiques interdits d'activité pour trois mois, opposition et gouvernement s'accusent après le jeudi noir

 
 
 
 2595 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 21 octobre 2022 - 10:15

Manifestation au Tchad



Sept partis politiques, dont les transformateurs de l'opposant Succès Masra ont été interdits d'activité pour trois mois.


Selon un arrêté du ministre de l'Administration du territoire, les activités des partis politiques et organisations impliquées dans les manifestations du jeudi sont interdites sur tout le territoire national pour une durée de trois mois.


 

Il s'agit notamment du parti Les Transformateurs de l'opposant Succès Masra, du Front Populaire pour la Fédération (FPF), le Parti Socialiste sans Frontière (PSF), Les Patriotes (LP), l’Al Takhadoum, le Rassemblement pour la Justice et l’Égalité des Tchadiens (RAJET) et le Parti des Démocrates pour le Renouveau (PDR).


Impliqués dans les manifestations meurtrières qui ont occasionné la mort d'au moins cinquante personnes jeudi , ces partis sont accusés de « troubles à l’ordre public et à la sécurité de nature à porter atteinte à la sûreté de l’État et au bon fonctionnement des institutions. Ils verront leurs locaux fermés durant tout le temps de la sanction.


Alors qu'opposition et autorités se rejettent mutuellement la responsabilité des évènements du jeudi, une enquête a été ouverte qui pourrait aboutir à des poursuites judiciaires.


Le gouvernement parle d'une tentative de coup d'État, l'opposition évoque des tirs à balles réelles sur des manifestants non armés.


Ces manifestations font suite à la prolongation de la transition pour deux ans alors qu'elle devait prendre fin le 20 octobre.


L'opposition réclamait le départ du général Mahamat Idriss Déby, positionné au pouvoir après la mort de son père.


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Municipales 2023 au Plateau, Sawegnon peut il avoir des chances face à Ehouo ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : La Russie réussira-t-elle à manipuler les ivoiriens contre la France...
 
2201
Oui
33%  
 
4431
Non
65%  
 
138
Sans avis
2%  
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Tchad : Sept partis politiques interdits d'activité pour trois mois, opposition et gouvernement s'accusent après le jeudi noir
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Ubiquismus
Je cite : "...ces partis sont accusés de troubles à l'ordre public et à la sécurité de nature à porter atteinte à la sureté de l'État et au bon fonctionnement des institutions." -Vous avez dit bon fonctionnement des institutions ? -Qui a donc interrompu le bon fonctionnement des institutions Tchadiennes après la mort (suspecte) du père DEBY ? C'était le président de l'assemblée qui avait un délai court (quelques mois) pour organiser les élections NON ? Les farouches partisans des délais courts au Mali et en Guinée devraient dire NON au 18 mois, suivis d'une prolongation de 24 mois sans aucune justification crédible; avec en plus la possibilité que "KAKA" DEBY se présente. -Massacrer près d'une centaine de personnes pour une marche interdite,...ça fait hyper-disproportionné. -"Quand on crache en l'air, il faut s'attendre à ce que la loi de l'attraction universelle vous ramène votre propre crachat à la figure". -Pauvre Afrique !!
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter