Côte d'Ivoire Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Boycott par Abidjan et Accra de la réunion de la Fondation mondiale du cacao à Bruxelles, le Secrétaire Exécutif de l'ICCIG s'explique
 

Côte d'Ivoire : Boycott par Abidjan et Accra de la réunion de la Fondation mondiale du cacao à Bruxelles, le Secrétaire Exécutif de l'ICCIG s'explique

 
 
 
 4015 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 26 octobre 2022 - 16:36

Axel Assanvo, SE de l’ICCIG (Ph) 


La Rencontre des partenaires de la fondation mondiale du cacao s’est ouverte ce mercredi 26 octobre 2022 à Bruxelles en Belgique en l’absence de la Côte d’Ivoire et du Ghana, les deux principaux producteurs de l’or brun dans le monde.


Accra et Abidjan protestent contre le fait que les multinationales du secteur refusent toujours d'augmenter une prime versée aux producteurs de cacao.


Le Secrétaire Exécutif de l’Initiative Cacao Côte d'Ivoire-Ghana (ICCIG), Alex Assanvo , revient sur les raisons de cette décision historique qui traduit le malaise persistant entre les deux géants du cacao et les multinationales du secteur qui refusent d'intégrer une prime permettant d'augmenter le prix d'achat aux planteurs.


« Nos membres ne sont pas satisfaits de cette situation et nous voulons envoyer un message clair indiquant que nous ne compromettrons pas les moyens de subsistance de nos producteurs », a déclaré Alex Assanvo, Secrétaire Exécutif de l'ICCIG.


 

« Nous avions eu des discussions intéressantes et constructives avec les partenaires de l'industrie à Abidjan, à Accra et de nouveau à Rome le mois dernier, et tous ont convenu de respecter leurs engagements et de soutenir le Différentiel de Revenu Décent (DRD), mais Le Conseil du Café Cacao (CCC) et le Ghana Cocoa Board (COCOBOD) constatent avec déception que l'industrie du cacao et du chocolat ne respecte pas entièrement ses engagements en essayant de négocier à la baisse le différentiel d'origine, qui est une prime de qualité associée à tous les pays producteurs. Ceci a pour conséquence immédiate l'altération des effets bénéfiques du DRD sur le prix garanti aux millions de petits producteurs de cacao des deux pays », a-t-il déclaré.


La Côte d'Ivoire et le Ghana, par le biais de l’ICCIG, ont pris la décision de publier les différentiels d'origine pour une plus grande transparence dans le secteur.


Malgré tous ces efforts, y compris la mise en œuvre d'un système national de traçabilité et de normes garantissant des conditions équitables pour fournir du cacao durable, l’ICCIG et ses membres se voient contraints de renoncer à leur participation à la prochaine réunion de la Fondation mondiale du cacao, pour se concentrer désormais sur la mise en œuvre de mesures visant à garantir un meilleur prix aux producteurs.


Nous apprenons que, le Conseil du Café-Cacao et le Ghana Cocoa Board envisagent, avec l'Initiative, d'évaluer d'autres mesures visant à garantir l'absence d’allégations erronées sur le revenu décent des producteurs et à consolider la mise en œuvre effective du mécanisme du Différentiel de Revenu Décent, basé sur la transparence et la construction d’une chaîne d'approvisionnement durable du cacao en Côte d'Ivoire et au Ghana.


 

La Côte d'Ivoire et le Ghana, qui produisent ensemble plus de 60 % du cacao mondial, veulent sortir les petits exploitants agricoles de la précarité.


La prime est censée augmenter la redevance versée aux petits exploitants agricoles, mais elle est souvent tombée en dessous de zéro en raison de la pression exercée par les multinationales du cacao et les chocolatiers.


Donatien Kautcha, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Baisse du dollar et du baril et hausse du prix de l'essence, hausse d'impôt déguisée ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Affaire d'arnaque dans le pesage, les activités de Côte d'Ivoire métr...
 
2056
Oui
80%  
 
510
Non
20%  
 
10
Sans avis
0%  
 
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Boycott par Abidjan et Accra de la réunion de la Fondation mondiale du cacao à Bruxelles, le Secrétaire Exécutif de l'ICCIG s'explique
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
jordanchoco2020
Bravo ca c est une vrai action panafricaine simple efficace sans bruit trompette bravo
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
jordanchoco2020
Eh y a des gens qui se disent panafricain et accrochent la plus haute distinction à la veste de bollore après lui avoir brader le port de babi sans appel d offre et sans honte et finisse par une bise un bon serviteur de l Afrique pas de doute
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter