Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Le collectif des 3 000 docteurs non recrutés projette une marche pacifique le 2 novembre au Plateau
 

Côte d'Ivoire : Le collectif des 3 000 docteurs non recrutés projette une marche pacifique le 2 novembre au Plateau

 
 
 
 2035 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 27 octobre 2022 - 14:20

le porte-parole du CDNR-CI et ses camarade lors de la rencontre avec la presse à Cocody (Ph KOACI)


 

Le collectif des 3 000 docteurs non recrutés par l’Etat de Côte d’Ivoire projette une marche pacifique le mercredi 2 novembre 2022 au Plateau.

 

C’est l’annonce qu’a faite le porte-parole des docteurs non recrutés de Côte d’Ivoire (CDNR-CI) Dr Simi Berou, le mardi 25 octobre 2022 à l’Université Félix Houphouët-Boigny de Cocody.

 

Selon le porte-parole du CDNR-CI, pour faire face à cette crise, les 3 000 docteurs ont fait des propositions réalistes.

 

« Cela lui permettrait, comme dans les pays frères de se saisir de la question et d’expliquer au mieux au gouvernement la nécessité d’une mesure exceptionnelle. En juin 2022, M. Adama Diawara a lancé un concours pour recruter 660 docteurs. Concours au cours duquel la Côte d’Ivoire, notre pays, s’est illustré comme le seul pays au monde à faire composer les docteurs sur table », dénonce le collectif.

 

« Comment, pour un concours dit complémentaire, il est permis à des docteurs ne figurant pas parmi les postulants initiaux, de faire acte de candidature ? », se demande le collectif qui fait remarquer que cette session dite complémentaire pour laquelle le ministre « entend encore faire payer 50 000 Frs aux docteurs, excluent les sciences sociales pour lesquelles ce dernier n’a jamais caché son aversion ».

 

Enfin, le porte-parole du CDNR-CI a expliqué que le recrutement aux contours flous de 152 Docteurs sur plus de 3 000 est un épiphénomène.

 

« Il ne résout en rien l’ignominieuse crise du doctorat que vit la Côte d’Ivoire. Il ne répond surtout pas aux attentes de SEM, le président de la République, Dr Alassane Ouattara, qui ne cesse de déployer des moyens colossaux pour repositionner le système universitaire ivoirien », a martelé Dr Derou Simi.

 

 

Jean Chrésus, Abidjan 


 
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Baisse du dollar et du baril et hausse du prix de l'essence, hausse d'impôt déguisée ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Affaire d'arnaque dans le pesage, les activités de Côte d'Ivoire métr...
 
2056
Oui
80%  
 
510
Non
20%  
 
10
Sans avis
0%  
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Le collectif des 3 000 docteurs non recrutés projette une marche pacifique le 2 novembre au Plateau
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Ubiquismus
Quand j'entends des IGNORANTS de 1ère catégorie parler de développement sous ce régime Dramane, ...ça me fait rire. Connaissez-vous un pays qui se développe, et qui n'est pas capable d'absorber et d'intégrer économiquement et socialement, des milliers de diplômés et de docteurs ?? Il ne suffit pas d'avoir du goudron de pacotille sur la route de son village, pour être développé. Pour comprendre le concept du développement, je vais vous donner une IMAGE : Supposons qu'on décide de permuter les populations d'un pays X développé et d'un pays Y sous développé. Au bout de 5 ou 10 ans, vous verrez que les situations seront inversées. Les sous-développés seront incapables de maintenir le niveau de développement du pays X, ...pendant que le pays Y deviendra développé par l'action des nouveaux habitants. Lorsqu'on est incapable d'utiliser de façon optimale la vraie richesse que sont les ressources humaines,...c'est qu'il y a un GROS problème.
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre