Ghana Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Ghana-Nigeria: Volte-face d'Accra et regrets d'une alerte de voyage sur Abuja
 

Ghana-Nigeria: Volte-face d'Accra et regrets d'une alerte de voyage sur Abuja

 
 
 
 2348 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 17 novembre 2022 - 15:38

Shirley Ayorkor Botchwey, ministre ghanéen des Affaires étrangères



Le gouvernement ghanéen est revenu sur l’avertissement émis hier mercredi à l’attention des citoyens sur les voyages non essentiels à Abuja, le territoire de la capitale fédérale du Nigeria.


Dans ce qu’il convient d’appeler comme un retournement de situation, le ministère ghanéen des Affaires étrangères et de l'Intégration régionale a discrédité son précédent avertissement aux voyageurs qui planifient de se rendre à Abuja.


Dans une nouvelle publication, le ministère a déclaré que son avertissement sur les voyages non essentiels à Abuja n'était pas autorisé. À cet effet, le communiqué déclare en substance que « le ministère n'a connaissance d'aucune menace visant les Ghanéens qui continuent de vivre en harmonie avec leurs frères et sœurs nigérians ».


 

Après le retrait du communiqué non autorisé, le gouvernement ghanéen s'est excusé pour le prétendu avertissement aux voyageurs et a exprimé ses regrets pour tout inconvénient causé par sa déclaration précédente.


L'avis aux voyageurs qui a circulé le mercredi 16 novembre, prétendument émis par le ministère ghanéen des Affaires étrangères, conseillait aux ghanéens d' »éviter les voyages non essentiels à Abuja en raison de menaces à la sécurité ».


Alertes antérieures des USA et pays européens et assurance du Nigeria


À l’origine de cette volte-face du Ghana et ses excuses, les États-Unis avaient émis le 23 octobre un avis aux voyageurs à l'intention de leurs citoyens, en les mettant en garde contre les voyages non essentiels au Nigéria, en particulier à Abuja pour causes de menaces d'attaques terroristes.


D’autres pays européens comme le Royaume-Uni, le Canada, l'Australie, l'Allemagne, la Turquie et l'Irlande avaient également émis des avis similaires à leurs citoyens contre les voyages non essentiels au Nigeria.


 

Cependant, les autorités nigérianes, dont le ministre de l'information, Lai Mohammed, ont condamné l'alerte et insisté sur le fait qu'il n'y a pas lieu de s'alarmer et qu'elles s'efforcent de maitriser le problème de sécurité dans le pays.



Mensah,

Correspondant permanent de KOACI au Ghana, Togo et Nigeria

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire-Burkina Faso : Après l'incident à la frontière, vers un retour des relations entre les deux Pays?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Disparition de la commune du Plateau au profit d'une absorption du Di...
 
1186
Oui
20%  
 
4677
Non
78%  
 
144
Sans avis
2%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Ghana-Nigeria: Volte-face d'Accra et regrets d'une alerte de voyage sur Abuja
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter