Côte d'Ivoire Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Pour une consommation de poissons estimée à 4 millions de tonnes, le pays importe 320 mille tonnes pour plus de 100 milliards
 

Côte d'Ivoire : Pour une consommation de poissons estimée à 4 millions de tonnes, le pays importe 320 mille tonnes pour plus de 100 milliards

 
 
 
 3212 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 30 novembre 2022 - 17:43

Arsène Kobea ce mercredi à Abidjan (ph KOACI)



Les besoins actuels de la population ivoirienne en poissons sont estimés à 4 millions de tonnes. 320 mille tonnes sont importées pour plus de 100 milliards de FCFA. Cela représente, 100 mille emplois directs et 70 mille emplois indirects.


Arsène Kobea, Directeur de cabinet au ministère de l'Enseignement supérieur et de la recherche scientifique a fait cette précision à l'ouverture de l'atelier national de partage des résultats de recherche sur les enjeux socio-économiques des petits pélagiques en Côte d'Ivoire et l'élaboration de notes de politiques publiques qui se tient à Abidjan.


Il a rassuré les participants à cet atelier organisé par le Centre de recherche océanologique (CRO) que la préservation et la gestion durable des ressources halieutiques constituent l'une des priorités de la politique du gouvernement ivoirien.


« C'est en cela que le ministère de l'Enseignement supérieur et de la recherche est engagé à soutenir le Centre de recherche océanologiques dont les missions concourent à l'atteinte de ces objectifs conformément à la vision du Président de la république », a précisé, le Directeur de cabinet qui représentait le ministre Adama Diawara à cette cérémonie d'ouverture.


 

Il a indiqué que le projet Gestion et résilience des pêcheries de petits pélagiques en Afrique de l'Ouest (GREPPAO) dont la Côte d'Ivoire est partenaire vient à point nommé dans la résolution de la problématique de gestion des petits pélagiques côtiers dans la sous-région.


Arsène Kobea a enfin remercié et félicité les partenaires techniques et financiers, notamment l'Union européenne, l'Organisation des nations unies pour l'Agriculture et l'alimentation (FAO), la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO ), l'Union économique et monétaire Ouest africaine (UEMOA) pour leur apport à l'organisation de cet atelier.


Au cours de cet atelier, les participants vont restituer les différents résultats auprès des parties nationales et sous-régionales, recueillir les propositions et recommandations en vue de la rédaction de notes de politiques publiques relatives à la consommation, l'approvisionnement, l'accessibilité et la commercialisation des petits pélagiques en Côte d'Ivoire, la valeur ajoutée par segments, la mise ne marché, les pertes post-captures et l'amélioration de la qualité des produits, la réglementation de la pêche migrantes.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


Dr Bamba Siaka Barthélemy, Directeur général du CRO, a assuré que, mis en œuvre de 2019-2022, la conduite des travaux de recherche a généré d'importants résultats scientifiques, tant sur le niveau de la consommation des petits pélagiques côtiers que sur la valeur ajoutée de cette pêcherie en Côte d'Ivoire


Il a annoncé que les résultats de cet atelier seront partagés avec les parties prenantes nationale et internationale et a remercié les partenaires pour le financement des activités de recherche du CRO.


 

L'UE a réaffirmé son engagement autour de ce projet et de la gouvernance maritime. Son représentant a annoncé que de nombreux accords de pêches et beaucoup d'actions sont mises en place pour aller vers la durabilité par l'Institution.


« Nous travaillons sur le développement de la tilapia en Côte d'Ivoire. Les pays côtiers disposent d'une ressource qui n'est pas valorisée. L'UE souhaite être un partenaire stratégique », a mentionné, Stéphane Rouchard qui a au passage indiqué que l'UE est intéressée par les résultats de cet atelier.



Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Baisse du dollar et du baril et hausse du prix de l'essence, hausse d'impôt déguisée ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Affaire d'arnaque dans le pesage, les activités de Côte d'Ivoire métr...
 
2056
Oui
80%  
 
510
Non
20%  
 
10
Sans avis
0%  
 
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Pour une consommation de poissons estimée à 4 millions de tonnes, le pays importe 320 mille tonnes pour plus de 100 milliards
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Voici de quoi aiguiser l'appétit d'investisseurs avertis. En effet, il y'a un bon pactole à se faire dans ce secteur comme dans bien d'autres dans l'économie la plus riche de l'Afrique de l'Ouest... On avance...
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
aze
J'espère que tu contrôles tes frontières pour ces estimations. Et puis le Kg de poisson à combien ? Pfff
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter