Burkina Faso Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Burkina Faso : Les raisons de l'expulsion de la coordinatrice résidente du Système des Nations Unies
 

Burkina Faso : Les raisons de l'expulsion de la coordinatrice résidente du Système des Nations Unies

 
 
 
 8556 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 23 décembre 2022 - 17:06

 Olivia Rouamba




Invitée au journal de la télévision nationale du Burkina Faso, la ministre des Affaires Etrangères, Olivia Rouamba, a donné des explications sur les raisons ayant conduit à l'expulsion de la Coordonnatrice résidence du système des Nations unies au Burkina Faso. 


Selon la cheffe de la diplomatie burkinabè, la décision d'expulsion de Mme Manzi, qui a été validée par les plus hautes autorités burkinabè, est lié à sa "décision prise unilatéralement" de faire quitter le personnel non essentiel du système des Nations unies du Burkina Faso. 


Il s'agit principalement des membres des familles des travailleurs des 33 agences onusiennes, au niveau national et delocalisé, qui composent le système des Nations unies, évoquant le contexte sécuritaire qu'elle juge préoccupant, même dans la capitale Ouagadougou où elle et la plupart des travailleurs résident. 


Pourtant, selon la ministre, Mme Manzi n'a présenté aucun indicateur qui prouve que Ouagadougou est invivable. 


Alors qu'une mission devait venir des États-Unis courant 12 au 14 janvier pour évaluer la situation avant toute décision, Mme Manzi a adressé une lettre aux autorités pour annoncer le début de l'évacuation des familles des diplomates su système des nations unies de Ouagadougou "pour raison sécuritaire". 


 

"Nous trouvons que c'est vraiment inconcevable parce que la décision a été unilatéralement prise, nous n'avons pas les éléments, preuve ou les indicateurs y relatifs. Au-delà, le président Ibrahim Traoré a contacté le secrétaire général de l'ONU qui dit n'être pas au courant d'une telle décision", a expliqué Mme Rouamba. 


Selon elle, "c'est jeter le discrédit, ternir l'image du pays et décourager les potentiels investisseurs. C'est inconcevable et nous devons prendre nos responsabilités". 


Ce sont autant de faits qui ont prévalu à ce qu'on déclare Mme Barbara Manzi "personna non grata" au Burkina Faso. 


"Au-delà de ces faits, Mme Manzi prédisait le chaos au Burkina dans les prochains mois. Nous ne savons pas sur quelle base elle peut le faire, d'autant plus que sur le volet sécuritaire, il y a de gros efforts qui sont faits", a souligné la ministre Rouamba. 


 

Malgré cette décision forte, le Burkina Faso garde une bonne coopération avec les nations unies, a tenu à préciser Mme Olivia Rouamba


En rappel, Mme Barbara Manzi, coordinatrice résidente du système des nations unies, est déclarée persona non grata sur le territoire du Burkina Faso », selon un communiqué officiel. 


Mme Manzi a aussitôt été « priée de quitter le Burkina Faso aujourd'hui même 23 décembre 2022 ». 


Boa, Ouagadougou 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire-Burkina : Accusation de déstabilisation portée par Ouaga contre Abidjan, de la provocation ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Crise de royauté chez les Baoulés, les politiciens tirent les ficelle...
 
3152
Oui
70%  
 
1213
Non
27%  
 
116
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Burkina Faso : Les raisons de l'expulsion de la coordinatrice résidente du Système des Nations Unies
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter