Côte d'Ivoire Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :   San-Pedro, les pêcheurs artisanaux dénoncent le renchérissement du coût d'achat du carburant et l'impact de l'utilisation des dispositifs illicites d'attraction de poisson
 

Côte d'Ivoire : San-Pedro, les pêcheurs artisanaux dénoncent le renchérissement du coût d'achat du carburant et l'impact de l'utilisation des dispositifs illicites d'attraction de poisson

 
 
 
 3372 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 30 décembre 2022 - 09:24





Mariam Fadiga, Secrétaire exécutive du Comité de Concertation Etat / Secteur Privé (SE-CCESP) a conduit une délégation à San-Pedro dans le cadre du suivi des activités de la plateforme locale de concertation Etat Secteur Privé, mise en place depuis le 21 décembre 2019.


La mission du SE-CCESP a démarré par des audiences et visites de travail aux acteurs du secteur public, notamment les autorités préfectorales. La délégation a rencontré les responsables des Directions régionales des Impôts, des Marchés publics, du Budget et Finances, de l'Équipement et de l'entretien routier, des Mines et géologie, des Eaux et Forêts, du Pétrole et énergie et du Travail pour échanger autour de la qualité des rapports avec les milieux d'affaires de la ville, de la dynamique de consolidation du Dialogue public privé de façon plus générale. Mariam Fadiga et sa délégation se sont imprégnés des multiples chantiers et projets en perspective d'intérêt pour le Secteur privé à San-Pedro.


Ces séances de travail se sont étendues aux délégations locales des Institutions consulaires sectorielles représentées à San-Pedro et les discussions ont tourné autour de l'intérêt de construire la plateforme consulaire locale et la poursuite des efforts de structuration de la plateforme du Secteur Privé incluant l'ensemble des acteurs économiques de San-Pedro.


Enfin, le SE-CCESP a achevé cette première étape de la mission, par la visite des installations de CEM entreprise, spécialisée dans la fabrication d'équipements et de pièces de rechanges au profit des unités industrielles locales dans la transformation de matières premières agricoles (cacao, caoutchouc, palmier à huile...).


 

Deux ateliers ont été organisés au cours du séjour de la Secrétaire exécutive à San-Pedro. Le premier fut consacré à l'écosystème entrepreneurial et a réuni les jeunes entrepreneurs de la ville issus de divers secteurs d'activités. Le second atelier a été dédié à la dépense publique et a réuni les principales organisations patronales, les prestataires et fournisseurs de l'Etat.


Les animateurs des sessions ont unanimement salué la tenue de cet atelier qui leur a permis de se rapprocher des opérateurs économiques. Ils ont invité les participants à la maîtrise du circuit de la dépense publique et à prendre une part active dans la réalisation de la commande publique. Ils les ont aussi exhortés à se formaliser et à se rapprocher des administrations publiques pour avoir toutes les informations complémentaires utiles pour leurs activités en lien avec la dépense publique.


Le point d'orgue de la mission fut la réunion du Comité Local de Concertation Etat Secteur privé. Le Comité local a fait le point de ses travaux et définit les priorités pour l'agenda 2023.


Les préoccupations de la filière pêche concernant le renchérissement du coût d'achat du carburant pour les pêcheurs artisanaux et l'impact de l'utilisation des dispositifs illicites d'attraction de poissons, les autorisations pour le remblayage des berges du lac exigées aux industriels par les services des affaires maritimes ont été l'objet de discussions.


À l'issue des échanges relatifs aux préoccupations, il convient de noter que des rencontres spécifiques sont prévues sous la présidence du Préfet de Région pour lever d'une part les facteurs affectant les coûts du carburant destinés à la pêche artisanale, notamment les pratiques des intermédiaires et d'autre part pour favoriser la synergie d'actions entre les administrations publiques afin de mener des actions de préservation des lacs en adéquation avec les instructions du ministre des Eaux et Forêts.


Il a été proposer de marquer les limites des différents lacs par une opération de planting d'arbres tout autour pour mieux lutter contre les violations de ces espaces naturelles de préservation et de développement de la faune.


Il faut noter qu'une étude sur la structure des coûts du poisson est en cours de réalisation au sein du ministère des Ressources Animales et Halieutiques et ses conclusions seront déterminantes dans le traitement du dossier des acteurs de la pêche artisanale.


 

Les axes de l'agenda 2023 ont été définis et se rapportent au renforcement de la plateforme du Secteur Privé à travers une meilleure inclusion des acteurs économiques, à un approfondissement des discussions et des réflexions sur certaines préoccupations complexes, à travers des Groupes de travail et des ateliers thématiques et au suivi de la dynamique de l'activité des entreprises et du climat des affaires à travers l'instauration d'un baromètre régional.


« Nous resterons à vos côtés tout au long de ce processus de Dialogue, auquel nous donnerons un coup d'accélérateur à partir de l'année prochaine avec la réalisation de nombreuses activités prévues dans le cadre du Programme d'Amélioration du Climat des Affaires cofinancé par la Banque Africaine de Développement et l'Etat de Côte d'Ivoire », a assuré, Mariam Fadiga Fofana.


Le Secrétaire général a lancé un appel aux acteurs membres du CLCESP à s'engager véritablement dans l'animation des organes et d'être disponibles pour la mise en œuvre des différentes activités de la plateforme.


Cliquez pour agrandir l'image  
 



Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Alassane Ouattara a-t-il raison de ne pas se prononcer "trop vite" sur 2025 ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Plus rassurés qu'avant quand s'ouvre la saison des pluies ?
 
1688
Oui
34%  
 
3129
Non
63%  
 
118
Sans avis
2%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : San-Pedro, les pêcheurs artisanaux dénoncent le renchérissement du coût d'achat du carburant et l'impact de l'utilisation des dispositifs illicites d'attraction de poisson
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter