Nigeria Justice
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Nigeria :  Visé en justice avant les élections, le président de la CENI échappe de peu à une arrestation
 

Nigeria : Visé en justice avant les élections, le président de la CENI échappe de peu à une arrestation

 
 
 
 3967 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 05 janvier 2023 - 19:25

Mahmood Yakubu



Une Haute Cour siégeant à Abuja a interdit au Département des services d'État (DSS), à la police nigériane et au Bureau du Code de Conduite (CCB) d'arrêter le président de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), professeur Mahmood Yakubu, pour une prétendue fausse déclaration de patrimoine.


En effet le mercredi 04 janvier 2023, le juge de la Haute Cour du Territoire d’Abuja, Maryam Hassan, a rejeté les allégations de fausse déclaration de patrimoine contre le président de la CENI et arrêté une demande visant à destituer Yakubu en tant que président de la CENI.


En rendant son jugement, le juge Hassan a conclu que la déclaration de patrimoine du professeur Yakubu est légale, valide et conforme à la loi et qu'elle ne peut faire l'objet d'une enquête par aucune des agences de sécurité répertoriées par le demandeur.


 

Genèse de l’affaire


A l’origine de cet imbroglio-juridique, à moins de 51 jours de la tenue de l’élection présidentielle, une assignation portant la mention FCT/HC/GAR/CV/47/2022 de Somadina Uzoabaka a été introduite contre le procureur général, Abubakar Malami et le professeur Mahmood Yakubu.


Le plaignant a prié la Cour d'obliger le président de la CENI à se récuser, à s'excuser et à s'exclure et/ou à démissionner en tant que président de la Commission Electorale en attendant l'enquête et l'examen des allégations portées contre lui par les différents organismes chargés de l'application de la loi.


Justificatifs de l’accusé


Dans sa réponse à l'allégation, le professeur Yakubu a fourni au tribunal plusieurs pièces justificatives pour montrer les sources d'argent pour l'achat des propriétés qui, selon le demandeur, avaient été illégalement acquises et a insisté sur le fait que sa déclaration de patrimoine avait été valablement faite.


 

Pour tout, la Cour a refusé de donner une suite favorable à l'une des 14 requêtes du demandeur, déclarant que le président de la CENI ne peut pas être démis de ses fonctions en raison d'allégations « fabriquées » de fausse déclaration d'actifs.



Mensah,

Correspondant permanent de KOACI au Ghana, Togo et Nigeria

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : "Peste porcine", un affaire montée pour faire profiter les laboratoires pharmaceautiques ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Investissements chinois et libanais, danger sur le blanchiment d'arge...
 
4231
Oui
77%  
 
1024
Non
19%  
 
218
Sans avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Nigeria : Visé en justice avant les élections, le président de la CENI échappe de peu à une arrestation
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter